Des aigles américains à la chasse des drones aux Pays-Bas

Les Pays-Bas ont lancé une chasse aux drones avec des aigles. Les personnalités d'importance peuvent se sentir désormais à l'abri des attaques robotisées des terroristes.

La police néerlandaise utilise désormais des pygargues à tête blanche (ou « aigles chauves »), emblème national des États-Unis, pour détecter et saisir les drones lancés par des criminels ou des terroristes, a annoncé la revue Live Science.

Les rapaces, mis à la disposition de la police par la société de dressage de rapaces Guard from Above basée à La Haye, ont appris à rechercher, à attraper et à rapporter les drones à la police.

Les premiers tests de cette « biotechnologie » ont eu un tel succès que les dirigeants de la police danoise ont décidé d'acheter plusieurs pygargues pour en former un « détachement spécial ».

​La police néerlandaise collabore avec Guard From Above depuis près d'un an. Les policiers et les ornithologues ont déjà démontré l'efficacité de cette méthode le 9 septembre dernier.

​Ils ont simulé l'attaque d'un drone contre un acteur représentant un diplomate dans un lieu public. Un pygargue a attrapé le robot volant, l'empêchant de porter préjudice à la personne attaquée.

Un aigle américain - Sputnik France
Les Pays-Bas vont dresser des aigles anti-drones

Ces 10 ou 15 dernières années, la popularité des drones et des robots ne cesse d'augmenter. De nombreux pays mènent des opérations militaires en utilisant des drones. N'importe qui peut aujourd'hui acheter une version civile d'un drone pour l'utiliser à ses fins. Les forces de l'ordre s'interrogent sur les moyens de protéger les civils, surtout les personnalités en vue, contre des attaques robotisées.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала