Des cafétérias pour les enfants japonais sous-alimentés

© AP Photo / Shizuo KambayashiKinder-Gaststätte in Tokio
Kinder-Gaststätte in Tokio - Sputnik Afrique
Au Japon, plus de 300 cafétérias pour enfants sous-alimentés et issus de familles démunies ont ouvert leurs portes depuis trois ans.

En 2013, il n’y avait au Japon que 21 Kodomo Shokudo, des cafétérias gratuites pour enfants. Désormais, leur nombre s’élève à 319, et l’on envisage d’ouvrir de nouveaux locaux.

​« Au Japon, il est d’usage de cacher la pauvreté. Voilà pourquoi il arrive fréquemment que des enfants aient de bons vêtements et des smartphones coûteux mais n’ont cependant pas d’argent pour s’acheter une bouteille d’eau ou du jus à l’école », a déclaré un responsable de Kodomo Shokudo cité par ABC News.

Les principaux visiteurs des cafétérias sont des enfants dont les parents n’arrivent pas à les nourrir correctement ou travaillent jusque tard dans la nuit. La plupart des Kodomo Shokudo sont financés par les dons de divers organismes et de mécènes.

​Le repas partagé avec d’autres enfants permet également aux petits Japonais de trouver de nouveaux amis et de combler le manque de communication suscité par l’absence des parents.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала