Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Front al-Nosra lance une vaste offensive à Alep

© Sputnik . Michael Alaeddin / Aller dans la banque de photosRamouseh district in south Aleppo liberated by the Syrian army. (File)
Ramouseh district in south Aleppo liberated by the Syrian army. (File) - Sputnik France
S'abonner
Les terroristes du groupe Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda) ont déclenché une offensive sur les positions de l'armée syrienne à Alep, des zones résidentielles entre autres ont subi des pilonnages.
Syrische Armee in Aleppo - Sputnik France
L'armée syrienne déclare la fin du cessez-le-feu

« Dans la banlieue du sud-ouest d'Alep, les terroristes du Front al-Nosra mènent une vaste offensive dans la direction de Hani Touman visant les positions de l'armée syrienne dans la zone de l'Académie militaire Assad et du quartier 1 070 », a signalé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie dans un communiqué.

L'attaque a été précédée par des tirs « préparatoires » depuis des chars, des lance-roquettes multiples et des mortiers et ce entre 19h30 et 20h00 heure locale.

Des zones résidentielles ont également été touchées par les tirs, a précisé le Centre.

« Les positions des troupes gouvernementales, ainsi que des zones résidentielles dans la banlieue du sud-est d'Alep, ont été pilonnées. Les informations sur les victimes parmi les militaires syriens et les civils sont encore à préciser ».

A Syrian national flag waves as vehicles move slowly in a traffic jam during rush hours on a road in Damascus , Syria (File) - Sputnik France
L’opposition armée syrienne fait vaciller les ententes Russie-US

Actuellement, les forces gouvernementales mènent des combats défensifs acharnés afin que les terroristes ne réussissent pas à pénétrer dans la partie centrale de la ville d'Alep.

L'attaque se déroule seulement quelques heures après que le commandement syrien a annoncé la fin du régime de cessez-le-feu, ne voyant aucune raison dans sa prorogation vu les multiples violations de la trêve par les États-Unis et les groupes « d'opposition modérée » qu'ils soutiennent.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала