Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cette Italienne parcourt 3 100 km à vélo pour voir Moscou

© Photo fornita da Rita SozziIl cattedrale di San Basilio nella Piazza Rossa, Mosca
Il cattedrale di San Basilio nella Piazza Rossa, Mosca - Sputnik France
S'abonner
Voir la place Rouge est votre rêve ? Il y a plusieurs moyens de le parachever. Vous pouvez vous procurer un billet d’avion et atterrir quelques heures plus tard dans un des aéroports de la capitale russe, ou, comme notre héroïne, traverser six pays à vélo pour voir finalement Moscou.

Un mois de trajet, six pays et près de 3 100 km à vélo, c'est l'aventure dans laquelle s'est lancée l'Italienne Rita Sozzi, 25 ans, et ce pour réaliser son rêve : voir Moscou.

« Pour moi, Moscou est une ville-symbole. Elle a résisté face à Napoléon et à Hitler, a connu la révolution d'Octobre. C'est depuis Moscou qu'au cours du siècle passé s'est écrite l'histoire de la moitié du globe terrestre. Traverser 3 000 km pour voir cette ville, ça valait la peine », révèle cette enseignante et journaliste à Sputnik.

« Moscou est à la fois chaotique et ordonnée, on y trouve plein de gens, il y a des espaces énormes, c'est un carrefour entre l'Est et l'Ouest, une sorte de Paris grandiose avec un contexte historique. Ainsi, l'appellation "Troisième Rome" lui convient parfaitement », poursuit-elle.

© Photo fornita da Rita SozziSmolensk
Smolensk - Sputnik France
Smolensk

Aux yeux de Rita, malgré les stéréotypes qui règnent en Occident, les Moscovites sont très polis et sont toujours prêts à vous venir en aide, à communiquer et à rigoler avec vous. Quant à l'alcool, ce problème n'est pas aussi répandu que l'on ne le croit en Italie.

Kobayashi Katsuhiko - Sputnik France
Ce chef japonais troque la France pour la Russie et ne le regrette pas
Tout au long de son voyage, Rita a animé un blog sur sa page Facebook. « J'ai cherché à le rendre à la fois ironique, historique et culturel. J'ai lancé un quiz. Je me prenais en photo à côté de monuments pour que les lecteurs devinent ce que c'était », explique-t-elle.

Rita est sûre que ce n'est pas sa dernière visite en Russie. Parmi ses projets, aller à Saint-Pétersbourg, mais en famille. D'ailleurs, elle a une idée encore plus incroyable : traverser la Russie à vélo le long de la ligne du Transsibérien. Peut-être l'été prochain… 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала