Un Allemand sur cinq a été formé à l'étranger

© AFP 2022 DANIEL ROLAND17-year old Benni Gergin (R) from Giessen is learning together with 20-year old refugee Abel Solomon from Eritrea at the Friedrich-Feld vocational school of commerce in Giessen, central Germany, on June 17, 2015.
17-year old Benni Gergin (R) from Giessen is learning together with 20-year old refugee Abel Solomon from Eritrea at the Friedrich-Feld vocational school of commerce in Giessen, central Germany, on June 17, 2015. - Sputnik Afrique
Un nouveau micro-recensement en Allemagne témoigne d’un nombre record d’habitants ont été formés à l'étranger, environ un cinquième de la population.

Des réfugiés en Allemagne - Sputnik Afrique
En 2016, l'Allemagne accueillera trois fois moins de migrants qu'en 2015
L'office allemand de la statistique Statistisches Bundesamt (ou Destatis) a annoncé que 17,1 millions d’Allemands sur 81,4 millions, soit un cinquième de la population du pays, ont été formés à l'étranger, selon un micro-recensement conduit en 2015 et cité par le site Local.

Il s’agit d'abord de personnes qui ont elles-mêmes immigré en Allemagne ou dont au moins un parent n'est pas de nationalité allemande, mais aussi d’Allemands ethniques ou de leurs enfants qui ont retrouvé leur pays d’origine.

Migrants à Berlin - Sputnik Afrique
L’Allemagne renonce à sa politique d'hospitalité envers les migrants
Selon Destatis, il s’agit d’un nouveau record pour l’Allemagne avec une augmentation de 4,4 % par rapport à 2014. Le recensement ne couvre pas la plus grande partie des centaines de milliers de réfugiés arrivés en Allemagne l’an dernier.

La plupart des habitants ayant été formés à l'étranger sont Turcs, Polonais et Russes.

La majorité de ces 17,1 millions ne sont pas nés en Allemagne : 6,4 millions ont immigré d’un pays étranger, alors que 5 millions sont des Allemands ethniques nés à l'étranger.

L’étude a également montré qu’un enfant âgé de moins de 18 ans sur trois provenait d’une famille d’immigrants.

Destatis estime que les personnes provenant des familles d’immigrants ont souvent un niveau d’éducation moins élevé. Selon l’office, bon nombre de personnes entre 25 et 35 ans formées à l'étranger n’ont même pas de diplôme d’étude secondaire. De plus, elles n’ont souvent aucune qualification professionnelle.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала