Allusion discrète? Erdogan veut plus de membres permanents à l’Onu

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosRecep Tayyip Erdogan
Recep Tayyip Erdogan - Sputnik Afrique
Le président turc Recep Tayyip Erdogan estime que cinq États ne suffisent pas pour prendre les décisions concernant la sécurité du monde entier. Mais un sixième membre, cela changerait tout… À condition que ce soit la Trurquie, bien entendu !

Le président turc a déclaré qu’il était nécessaire de réformer l’Organisation des nations unies et d’augmenter le nombre de membres permanents de son Conseil de sécurité.

« Il est grand temps de réformer l’Onu. En tout premier lieu, il faut modifier le système de prise de décision en matière de sécurité. Cinq membres permanents du Conseil de sécurité ne doivent pas prendre seuls de telles décisions », a dit M. Erdogan lors de l’Assemblée générale de l’Onu à New York.

Türkischer Präsident Recep Tayyip Erdogan und ukrainischer Staatschef Petro Poroschenko in Ankara - Sputnik Afrique
Erdogan conte-t-il fleurette à Porochenko?
À l’heure actuelle, le Conseil de sécurité de l’Onu se compose de 15 membres dont 5 membres permanents (Russie, États-Unis, Chine, France et Royaume-Uni) et 10 membres non permanents élus par l’Assemblée générale pour un mandat de deux ans. Au Conseil de sécurité, le droit de veto n’est accordé qu’à ses cinq membres permanents.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала