Vladimir Poutine: il n’était pas nécessaire de démanteler l’URSS

© Sputnik . Sergey Guneev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik Afrique
Il était possible de sauver l’Union soviétique en procédant à des réformes, affirme le président russe, qui a accusé au passage Vladimir Lénine d’avoir posé une mine sous l’édifice de l’État russe.

Il ne fallait pas désintégrer l'Union soviétique, on pouvait emprunter la voie des réformes démocratiques, mais le Parti communiste promouvait des idées destructrices pour le pays, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

« Vous connaissez mon attitude envers la désintégration de l'Union soviétique. Ce n'était pas du tout nécessaire. On pouvait procéder à des réformes, y compris démocratiques, sans passer par là. Mais je tiens à souligner que notre Patrie, l'URSS, était dirigée par le Parti communiste », a-t-il indiqué lors d'une rencontre vendredi avec les chefs des partis ayant remporté les récentes législatives.

Former U.S. Secretary of State Henry Kissinger is interviewed by Neil Cavuto on his Cavuto Coast to Coast program, on the Fox Business Network, in New York, Friday, June 5, 2015 - Sputnik Afrique
Kissinger: les USA doivent cesser de percevoir la Russie comme une menace
En janvier dernier, le leader russe a vivement critiqué l'activité de Vladimir Lénine, premier dirigeant de l'URSS, qui avait, selon lui, mené la Russie historique à la destruction. Il a d'ailleurs qualifié l'œuvre de Lénine de mine posée sous l'édifice de l'État russe.

Mikhaïl Gorbatchev est devenu le dernier dirigeant de l'URSS. Il a occupé le poste de secrétaire général du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique de mars 1985 à août 1991. Entre mars 1990 et décembre 1991, il a été président de l'Union soviétique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала