Drame des Syriens: Damas dénonce «les larmes de crocodile» de certains pays

© Sputnik . Michael Voskresensky / Aller dans la banque de photosDaraya, banlieue de Damas
Daraya, banlieue de Damas - Sputnik Afrique
Le ministre syrien des Affaires étrangères a accusé samedi à la tribune de l'Onu le Qatar et l'Arabie saoudite d’avoir «envoyé en Syrie des milliers de mercenaires équipés d'armes très perfectionnées» pour combattre l'armée syrienne, et contre la Turquie d’avoir «ouvert sa frontière à des dizaines de milliers de terroristes».

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem - Sputnik Afrique
Damas accuse Ankara et Washington d’agression et de complot avec Daech
Alors que la population des quartiers rebelles d'Alep (nord) est écrasée sous les bombes, le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a accusé « certains d'exploiter la tragédie humanitaire et les souffrances des Syriens, en particulier dans les zones tenues par les terroristes ».

« Certains pays », a-t-il dit, « continuent de verser des larmes de crocodile sur la situation des Syriens dans certaines zones (…) pendant que ces mêmes pays continuent de soutenir et armer les terroristes (…) qui empêchent la livraison de l'aide humanitaire ».

Un dispositif de protection contre les armes chimiques - Sputnik Afrique
Paris souhaite que l’Onu sanctionne Damas pour utilisation d’armes chimiques
« Ce n'est un secret pour personne que le Qatar et l'Arabie saoudite y ont contribué, en promulguant leur idéologie takfiriste et wahhabiste et leurs fatwas (menace de mort, ndlr) qui n'ont rien à voir avec l'islam. Ils se sont vantés de soutenir le terrorisme par tous les moyens », a-t-il fustigé.

Il a par ailleurs réaffirmé que Damas restait « ouvert à une solution politique » selon les termes définis par le communiqué de Genève et sous la médiation de l'Onu.

Il a aussi promis que son gouvernement « était prêt à continuer de coopérer » avec une mission d'enquête de l'Onu qui cherche à déterminer la responsabilité d'attaques au gaz de chlore dans le nord de la Syrie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала