Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Modification des gènes: Monsanto veut être le grand vainqueur

© AP Photo / James A. FinleyMonsanto
Monsanto - Sputnik France
S'abonner
La société Monsanto, qui est fortement critiquée en Europe, annonce la conclusion d’un accord global avec l’Institut Broad de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT) et de l’Université Harvard sur l’utilisation d’une technologie de modification de génome.

L'entreprise Monsanto a publié un communiqué: la société a conclu un accord avec l'Institut Broad de l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT) et de l'Université Harvard sur l'utilisation de la technologie de modification de génome CRISPR-Cas dans l'agriculture.

This file photo taken on July 24, 2013 shows a logo of German pharmaceuticals and chemicals giant Bayer on an overpass at its Berlin headquarters - Sputnik France
Nos assiettes en danger: Les grands chefs se mobilisent contre la fusion Bayer-Monsanto
Selon l'accord, l'Institut Broad accorde à Monsanto une licence mondiale non-exclusive pour les applications agricoles de la technologie CRISPR-Cas. En outre, les autres points de l'accord n'ont pas été dévoilés.

La société Monsanto compte sans aucun doute renforcer ses capacités en matière de modification des gènes. L'accord conclu en représente une preuve frappante. Selon l'annonce de Monsanto, l'Institut Broad est l'entreprise clé dans le monde dans le développement et l'échange de technologies de modification de génome CRISPR.

Selon le responsable en biotechnologies de Monsanto Tom Adams, la licence sur le CRISPR-Cas de l'Institut Broad offre l'accès à un outil unique pour les recherches sur la modification de génome de l'entreprise.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала