Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des chercheurs affirment avoir découvert le gène du «sixième sens»

© Photo PixabayA young boy's expression
A young boy's expression - Sputnik France
S'abonner
Les biologistes ont découvert dans l'ADN humain un gène qui pourrait être responsable du «sixième sens». Il permet de déterminer instinctivement la position du corps dans l'espace.

Comme l’indique le New England Journal of Medicine, le chercheur Alexander Chelser et ses collègues des National Institutes of Health à Bethesda (Etats-Unis) ont découvert une fonction extraordinaire du gène PIEZO2, initialement chargé de la reconnaissance du toucher léger, en étudiant les dossiers cliniques de deux malades américains souffrant de formes graves de scoliose.

multiculturalisme - Sputnik France
Un simple test d'ADN suffirait-il à faire tomber l'extrémisme?

Le fait est qu’en explorant l’ADN des malades, les chercheurs ont noté que dans les deux cas, le gène PIEZO2 présentait des dégradations. Cette coïncidence les a poussés à vérifier si la séquence ADN était responsable d’autres fonctions de l’organisme dont le trouble pourrait entraîner la scoliose. 

Ainsi, selon l’étude, ce gène s’est avéré chargé du « sens de l'espace ». C’est-à-dire qu’il permet à une personne de comprendre où et dans quelle position elle se trouve et de déterminer les yeux fermés ce qui l’entoure. La vérification la plus simple de ce sens est d’essayer, les yeux fermés, de toucher son nez ou de trouver et de toucher un objet situé à proximité.

ADN - Sputnik France
L’ADN humain artificiel au centre d’une réunion ultrasecrète aux Etats-Unis

Les expériences conduites sur des volontaires privés du gène PIEZO2 ont montré que ces derniers sont incapables d’accomplir les tâches les plus simples s’ils ont les yeux fermés. Les yeux ouverts, ils se touchent facilement le nez, palpent les objets et marchent dans une pièce. 

Selon M. Chelser, les conséquences de la dégradation de PIEZO2 pourraient être beaucoup plus vastes. Ainsi, la perte du « sixième sens » pourrait influencer le développement du fœtus in utero. Le chercheur pense que sans PIEZO2, le fœtus ne comprend pas la position de ses futurs bras et pieds, ce qui pourrait provoquer des scolioses et d'autres déformations du squelette. Les spécialistes comptent vérifier cette théorie dans un avenir proche en expérimentant sur des embryons.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала