«Donner à la Libye l’exemple de la Syrie»: une erreur de chronologie, M.Hollande?

© AFP 2022 THIERRY CHARLIER Francois Hollande
Francois Hollande - Sputnik Afrique
Alors que la rencontre du chef d’État français avec le chef du gouvernement libyen d'union nationale, Fayez el-Sarraj ne s’est déroulée à l’Élysée que pour moitié, l’événement est déjà immortalisé dans les mémoires grâce à une petite gaffe de M.Hollande.

L’Élysée accueille aujourd’hui une rencontre entre le président de la République française et le chef du gouvernement libyen d'union nationale Fayez el-Sarraj. M. Sarraj est venu en France pour solliciter plus de soutien de la part de la France ainsi que pour discuter les pierres d’achoppement sur le chemin de l’application de l’accord politique.

Le président français a été laconique :

« Nous ne pouvons pas donner à la Libye l’exemple de la Syrie », a-t-il déclaré, sans s’apercevoir de la faute de chronologie qu’il a commise. Ou voulait-il dire quelque chose de trop sophistiqué pour être compréhensible par le public ?

Le premier ministre libyen a fait un arrêt à Paris à son retour de New York, où il avait participé au sommet de l’Onu, pour rencontrer le président François Hollande. Sa visite vise essentiellement à demander de l’aide afin de faire sortir le pays du chaos, cinq ans après l’intervention militaire en Libye.

Ainsi, sont sur la table des négociations : les difficultés de la période transitoire en Libye, l’éventuel rôle de la France dans le conflit et les problèmes de sécurité des frontières et d’immigration.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала