Crash du MH17: l’ambassadeur de Russie aux Pays-Bas convoqué

© Sputnik . Andrei SteninMH17 Malaysian Airlines Boeing crash in Ukraine
MH17 Malaysian Airlines Boeing crash in Ukraine - Sputnik Afrique
Le ministère néerlandais des Affaires étrangères demande à Moscou d’expliquer les « remarques critiques » faites à l’égard des résultats dans l’enquête du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans le ciel du Donbass. Une démarche saluée par le Kremlin.

La commission néerlandaise présente son rapport sur le crash du vol MH17 - Sputnik Afrique
Crash du MH-17: des médias néerlandais dévoilent le mensonge de Kiev
Le ministère néerlandais des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur russe à la Haye, après que Moscou a soumis à la critique les conclusions faites par le parquet néerlandais sur la catastrophe du vol MH17 au-dessus du Donbass, annonce vendredi Reuters.

« C'est une bonne nouvelle. Le dialogue, c'est toujours bien », a commenté le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, ajoutant néanmoins qu'il ne disposait pas pour l'heure d'informations selon lesquelles cet entretien devait avoir lieu. Comme l'a fait remarquer M. Peskov, l'ambassadeur de Russie aux Pays-Bas saisira cette occasion pour faire part de la position russe.

Un mémorial aux victimes du crash du Boeing MH17 au sud-est de l'Ukraine - Sputnik Afrique
L'enquête sur le crash du MH17 est motivée politiquement, selon Moscou
Mercredi, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a exprimé sa déception concernant les résultats de l'enquête, dénonçant son caractère biaisé et politiquement motivé. Comme l'a indiqué Mme Zakharova, « les enquêteurs internationaux avaient empêché Moscou de participer de manière complète dans l'enquête », alors que l'Ukraine, pays que de nombreux proches des victimes poursuivent en justice, était devenu un membre à part entière du groupe. En outre, le Kremlin a de son côté reproché le fait que « certains pays n'avaient toujours pas fourni leurs données radars ».

Or, le ministère néerlandais des Affaires étrangères a jugé cette critique « sans fondement » et a souligné qu'elle était « inadmissible », relate Reuters. Critiquer les résultats de l'enquête met en question « le professionnalisme des enquêteurs », a-t-on indiqué au ministère néerlandais des Affaires étrangères.

 

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала