Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ankara prolonge le mandat de son armée en Syrie

© AP Photo / Halit Onur SandalChars turcs à la frontière syrienne
Chars turcs à la frontière syrienne - Sputnik France
S'abonner
L’opération turque Bouclier de l’Euphrate pourrait continuer pendant 13 mois en Syrie conformément à une décision prise par Ankara.

Le parlement turc a prolongé samedi le mandat d'utilisation des forces armées turques en Irak et en Syrie jusqu'au 30 octobre 2017, a annoncé l'agence turque Anadolu.

Un char turc près de la frontière syrienne - Sputnik France
Opération Bouclier de l'Euphrate: Erdogan vide son sac
La durée de l'opération turque Bouclier de l'Euphrate a fait l'objet de discussion dès la première séance du parlement réuni pour la session d'automne.

Le parlement du pays avait autorisé d'utiliser les forces armées turques à l'étranger et la présence de troupes étrangères sur le territoire national en octobre 2014. Ce mandat d'un an a été prorogé en septembre 2015.

Le 24 août dernier, l'armée turque, soutenue par les forces de la coalition internationale conduite par les États-Unis, a lancé son opération Bouclier de l'Euphrate visant à déloger les djihadistes de l'État islamique de la ville syrienne de Jarablus, frontalière de la Turquie. L'opération a également pour but d'évincer de cette région les groupes armés de Kurdes syriens qu'Ankara assimile au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit en Turquie. L'opération turque a engagé des avions, des chars et l'artillerie.

Des soldats américains - Sputnik France
En Syrie, la Turquie sauve des soldats d’élite US de Daech

Des troupes turques se trouvent également en Irak malgré les protestations des autorités de ce pays. L'objectif déclaré de la mission lancée début décembre 2015 est de préparer les milices locales aux combats contre le groupe terroriste État islamique (Daech). Selon Ankara, ce mouvement de troupes constitue une "rotation normale" qui s'inscrit dans le cadre d'un programme d'entraînement des forces armées kurdes, les fameux "peshmergas", et de combattants arabes sunnites de la région, hostiles à Daech. Néanmoins, le ministère irakien des Affaires étrangères a qualifié l'opération d'Ankara d'invasion.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала