Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Daech comme «super-bande»: pourquoi les terroristes recrutent-ils des criminels?

© AP Photo / Emrah GurelPourquoi les terroristes sont-ils recrutés dans les rangs des criminels?
Pourquoi les terroristes sont-ils recrutés dans les rangs des criminels? - Sputnik France
S'abonner
Le Centre international pour l’étude de la radicalisation basé à Londres révèle que ce n’est plus les fanatiques religieux qui sont majoritairement recrutés au sein des groupes terroristes, mais plutôt les représentants de la sous-culture criminelle.

Selon les chercheurs du Centre pour l'étude de la radicalisation, deux tiers des djihadistes ressortissants de l'Europe occidentale ont un passé criminel. Les auteurs de la recherche « Passés criminels, futurs terroristes : les djihadistes européens et la nouvelle terreur criminelle (Criminal Pasts, Terrorist Futures: European Jihadists and the New Crime-Terror Nexus) remarquent que si ce n'est pas une tendance nouvelle ni une pratique sans précédent, ce phénomène devient de plus en plus manifeste aujourd'hui.

Ainsi, les auteurs de cette recherche dirigée par le professeur Peter Neumann avancent l'idée selon laquelle la plupart des combattants ressortissants des pays européens sont d'anciens criminels. Voici les faits essentiels dévoilés au cours de la recherche qui ont permis aux chercheurs d'arriver à de telles conclusions.

En ce qui concerne les statistiques plus détaillées, selon la police fédérale allemande, deux tiers des 669 combattants à l'étranger sont apparus dans les rapports policiers avant leur départ en Syrie, et un tiers étaient adeptes de l'idéologie criminelle.

Daech forme une armée criminelle en Europe - Sputnik France
Daech forme une armée criminelle en Europe

D'après le procureur fédéral belge Alain Grignard, la moitié des djihadistes de son pays avaient un casier judiciaire avant leur départ en Syrie. Voici pourquoi il a tendance à décrire Daech comme une « super-bande ».

Une image similaire des combattants ressortissants de la France est présentée dans un rapport de l'Onu. Les officiers de la Norvège et des Pays-Bas ont annoncé qu'« au moins 60 % des djihadistes de leurs pays avaient été impliqués dans une activité criminelle ».

On peut constater également des tendances identiques sur le financement des unités de Daech, insistent les auteurs de la recherche : selon les experts londoniens, jusqu'à 40 % des complots terroristes en Europe sont au moins partiellement financés par des crimes comme la vente de drogue, le vol, le pillage, la vente de contrefaçons ou l'escroquerie au crédit.

« Le passage du crime au terrorisme est devenu plus facile qu'on le considérait généralement, remarquent les chercheurs londoniens, surtout si, contrairement à Al-Qaïda, Daech n'exige pratiquement aucune formation religieuse et s'occupe peu de la justification de leurs actions du point de vue de la religion. Pour des criminels à la mauvaise conscience le djihadisme au sein de Daech peut devenir idéal. »

D'après l'auteur de la recherche, le Pr Neumann, « un tel arrière-plan offre aux criminels la justification morale pour faire ce qu'ils avaient toujours fait, sauf que cette fois-ci ils iront au paradis ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала