Les océans, nouveau territoire de conquête pour les géants du Web

© Sputnik . I. Nosov / Aller dans la banque de photosOcéan Pacifique
Océan Pacifique - Sputnik France
Les géants américains du Web Google, Facebook et Microsoft multiplient les projets de câbles sous-marins en «privatisant» ainsi les océans et ce, alors que 99% du trafic mondial de données transitent déjà par ceux-ci.

Le volume de données échangées sur le Net est aujourd'hui tel que l'équation économique a changé, et les géants du Web Google, Facebook et Microsoft empiètent toujours davantage sur le territoire des opérateurs télécoms en s'intéressant de plus en plus aux câbles sous-marins qui assurent 99% du trafic mondial de données.

Hacker - Sputnik France
Les géants du Web s'unissent pour combattre le terrorisme

Qui plus est, ils souhaitent posséder leurs propres câbles sous-marins, voire des câbles à leur utilisation exclusive. Ainsi, Google et Facebook ont annoncé la semaine dernière leur intention de déployer un câble sous-marin long de 12 800 kilomètres entre Los Angeles et Hongkong, annonce la presse internationale.

Il s'agit d'un des câbles doté de la plus grande capacité, avec 120 térabits par seconde, permettant par exemple 80 millions de vidéo-conférences en haute définition entre des correspondants situés des deux côtés du Pacifique. La mise en service est prévue pour 2018, alors qu'on en ignore le budget pour le moment.

Интернет - Sputnik France
Les services Web US seraient-ils des compagnons invisibles de Daech?

Pour les géants de la Silicon Valley, ce n'est pas une première. Facebook et Microsoft se sont récemment alliés pour un câble sous l'Atlantique, alors qu'Amazon a des projets similaires. Et pour Google, ce câble entre Los Angeles et Hongkong sera le sixième projet dans lequel il investit. La plupart du temps, une partie des capacités est louée à des tiers.

Les experts sont unanimes à estimer que, pour des sociétés comme Google ou Facebook, il est plus rentable d'investir directement dans la construction et la pose de câbles que de passer par ceux des opérateurs. En effet, si on a les moyens, mieux vaut être propriétaire que simple locataire.

Sur les liaisons transatlantiques et transpacifiques, les données échangées par les seuls géants du Web pèsent pour plus de la moitié du trafic. Le boom des réseaux sociaux, des vidéos sur le Web et la propension des entreprises à loger toujours plus de données dans le cloud alimentent cette croissance.

En investissant de façon plus autonome, ces groupes peuvent davantage maîtriser les usages et décider des technologies à utiliser ou des changements à effectuer sans avoir à demander l'autorisation à d'autres acteurs.

Un revolver - Sputnik France
Armes, esclaves, drogues… Facebook lance sa plateforme de commerce électronique

Le plus souvent, ces multinationales s'allient à des sociétés spécialisées, mais cette mainmise sur les réseaux ne manquent pas de préoccuper les opérateurs traditionnels qui se voient grignoter de plus en plus de territoires. Aux États-Unis, Google déploie sa fibre optique dans plusieurs villes alors que dans des régions reculées, il teste la diffusion d'Internet via l'espace, comme Facebook.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала