L'UE n'envisage pas de sanctions contre la Russie sur la Syrie

Alors que Washington brandit la menace de nouvelles sanctions contre Moscou et Damas, l'Union européenne semble plus raisonnable, affirmant que «ça serait contre-productif».

Les ministres des Affaires étrangères des 28 pays de l'Union européenne, réunis lundi à Luxembourg notamment pour discuter de la situation en Syrie, n'envisagent pas de sanctions contre la Russie, a déclaré la chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini.

« J'ai vu que cela a été beaucoup évoqué dans les médias, mais pas dans nos réunions. Dans aucune d'elles, la question (de sanctions contre la Russie, ndlr.) n'a été soulevée par un seul État membre », a affirmé Mme Mogherini devant la presse à son arrivée à la réunion.

« Nous ne trouverons pas de consensus, ce n'est pas le bon moment, ça serait contre-productif », a souligné le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, cité par l'AFP.

Washington - Sputnik France
Washington brandit la menace de nouvelles sanctions contre Moscou et Damas
Dimanche à Londres, où étaient réunis des pays soutenant l'opposition syrienne, le secrétaire d'État américain John Kerry a qualifié les bombardements contre des civils à Alep de « crimes contre l'humanité ». Il a prévenu que des « mesures supplémentaires » étaient envisagées contre « Damas et ceux qui le soutiennent ».

L'ambiance reste toujours tendue à Alep, où plusieurs habitants viennent manifester contre l'activité des djihadistes dans la ville, manifestations qui sont brutalement matées par ces derniers.

De son côté, l'aviation russe n'effectue que des frappes précisément ciblées à l'avance contre les objectifs hors des zones résidentielles. Ainsi, environ 35 000 terroristes ont d'ores et déjà été éliminés suite aux frappes russes en Syrie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала