Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Toute l’Europe à l’instar de Molenbeek

© PhotoToute l’Europe à l’instar de la ville belge de Molenbeek
Toute l’Europe à l’instar de la ville belge de Molenbeek - Sputnik France
S'abonner
Les municipalités européennes réclament plus de pouvoirs de la part des autorités nationales et celles de l’Union européenne pour sécuriser la vie quotidienne en Europe.

Dans la lutte antiterroriste, il faut préserver une vision positive en matière de sécurité et de développement urbain post-attentats, comme le prouve l'exemple de la commune belge de Molenbeek un an après les attaques terroristes à Bruxelles et à Paris, estime la bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans dans une interview accordée à Sputnik.

« Dans le bilan qu'on peut faire après un an il y a évidemment les résultats concernant la sécurité, mais aussi l'image de Molenbeek, à savoir que au lendemain des attentats il y a eu un véritable bashing sur cette commune qui a été présentée comme "la base arrière du djihadisme en Europe". Et il y avait beaucoup d'agressivité notamment de la part de certains médias internationaux. (…) On parlait notamment de « cent Molenbeeks en France », c'est vrai qu'en France il y a des situations qui sont parfois plus problématiques qu'à Bruxelles. Maintenant, nous avons une vision plus positive de Molenbeek », a précisé Françoise Schepmans, originaire de cette commune de la région de Bruxelles-Capitale.

FBI - Sputnik France
Le FBI donne des leçons d’antiterrorisme à la police belge
Selon elle, le maire n'a pas de pouvoirs de fermer un site suspect sous prétexte de lutte antiterroriste, et les problèmes de sécurité ne sont pas résolus. Les maires attendent toujours le mandat qui permette de fermer les lieux suspects.

Faute de rôle actuellement minime des municipalités européennes dans la lutte antiterroriste, la bourgmestre souligne l'importance des mesures prises au niveau national et de l'UE.

« Cette collaboration doit exister pour gérer les flux migratoires, certes, mais ça doit aussi, et c'est ce qui manque beaucoup à l'Europe, c'est une collaboration qui doit être politique. Il faut vraiment que les États européens parlent d'une seule voix qu'ils ont une seule et même politique étrangère, que ça soit par rapport à la Russie, mais aussi aux US, à la Turquie. Je pense que l'Europe vit une période tout à fait particulière et que c'est dans les crises qu'on peut se ressaisir », a insisté Françoise Schepmans.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала