Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vers la surveillance des citoyens par les services secrets en Allemagne?

S'abonner
Aujourd’hui, le Bundestag s’est prononcé à une large majorité en faveur des réformes du Service fédéral de renseignement (BND). Selon Die Linke et Les Verts, ces amendements légitimeront au bout du compte la surveillance de la population.

Police allemande - Sputnik France
En Allemagne, la police a mis ses agents sur écoute pendant 15 ans
Alors que le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) et l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) qualifient la nouvelle loi sur le Service fédéral de renseignement de grand pas en avant, Die Linke (La Gauche) et L'Alliance 90 (Les Verts) la critiquent sans réserve.

« Malheureusement, la chance d'adopter une loi raisonnable qui aurait pu soumettre le Service fédéral de renseignement au contrôle parlementaire a été ratée », a expliqué dans un entretien à Sputnik Hans-Christian Ströbele, député des Verts.

Or, la lutte contre le terrorisme est une des raisons pour lesquelles les pouvoirs du Service fédéral de renseignement ont été élargis. Toutefois, l'interlocuteur de l'agence craint que la nouvelle loi ouvre tout simplement la voie à la mise sur écoute d'autres organisations que terroristes.

« Que ce soit le Service fédéral de renseignement ou tout autre service spécial, ils doivent sans aucun doute être employés dans la lutte contre la terreur. Nous ne sommes pas contre. Mais cette nouvelle loi ouvre la voie à la mise sur écoute des gouvernements européens, des ONG, dont celles de bienfaisance et de défense des droits de l'homme. Nous ne l'inventons pas. Ceci s'est déjà produit par le passé et existe aujourd'hui. Or, maintenant ces mesures sont fondées sur une loi. S'ils veulent lutter contre le terrorisme qu'ils précisent dans la loi qu'elle est valide lors de la lutte antiterroriste et dans le but de prévenir des crimes lourds », a expliqué le député.

Spying - Sputnik France
Allemagne/écoutes: le Bundestag veut saisir la justice contre le gouvernement
À la question de savoir si désormais les données des citoyens allemands pouvaient être transmises aux services spéciaux étrangers, il a précisé que les citoyens ne pouvaient pas être mis sur écoute sans contrôle et que la nouvelle loi ne changeait pas la situation en question.

Toutefois, il a reconnu que la nouvelle loi offrait de nouvelles opportunités au BND : « Par exemple, il existe des critères précis en fonction desquels les données des citoyens allemands sont filtrées, des données recueillies à l'étranger. Or, ils ne sont pas suffisants et des centaines de milliers d'Allemands sont contrôlés par les services spéciaux », a-t-il résumé avant de conclure que son parti envisageait de saisir la Cour constitutionnelle au sujet de la nouvelle loi.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала