Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Theresa May «gifle» ce Français qui lui demande de négocier dans la langue de Molière

© REUTERS / Darren StaplesBritain's Prime Minister Theresa May gives her speech on the final day of the annual Conservative Party Conference in Birmingham, Britain, October 5, 2016.
Britain's Prime Minister Theresa May gives her speech on the final day of the annual Conservative Party Conference in Birmingham, Britain, October 5, 2016. - Sputnik France
S'abonner
La première ministre britannique n'a pas du tout apprécié l'initiative du négociateur de l'UE pour le Brexit, le Français Michel Barnier, de mener les pourparlers dans sa langue maternelle.

Le négociateur de l'UE pour le Brexit Michel Barnier, vétéran des institutions bruxelloises, a affirmé qu'il aimerait que les hauts responsables britanniques et européens parlent français plutôt qu'en anglais au cours des pourparlers sur le divorce du Royaume-Uni et de l'Europe.

« Je ne me suis jamais exprimé sur la langue des négociations. Je travaille aussi souvent avec l'anglais qu'avec le français. Le régime linguistique doit être établi au départ, ce qui sera discuté entre les négociateurs », a écrit M. Barnier sur Twitter.

Mais son choix de langue de travail ne semble pas du goût de la chef du gouvernement britannique Theresa May qui a déclaré qu'on « n'allait rien dicter à son pays ».

« Nous allons mener les négociations de manière à assurer que nous obtenions un bon accord pour le Royaume-Uni », a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet de l'UE, ajoutant qu'il revenait au 27 autres pays européens de décider comment ils entendaient mener les pourparlers.

Des sources proches de Downing Street ont résolument fait comprendre que les négociations ne devraient pas être tenues en français.

Brexit - Sputnik France
Oups! Le Brexit provoque un nouveau problème

Theresa May n'a eu que quelques minutes au micro pour parler de son attitude envers le Brexit à l'issue d'un long dîner avec ses collègues européens, mais a provoqué une vague de réactions dont celle de la chancelière allemande Angela Merkel qui a affirmé qu'il n'y avait pas de langue officielle pour les négociations sur le Brexit et qu'« il est ainsi permis à chacun d'utiliser sa langue maternelle ».

L'utilisation du français comme langue de négociations représenterait une sérieuse dérive de la pratique standard parmi les équipes internationales à Bruxelles. Aujourd'hui, même les représentants de pays fondateurs de l'UE comme la France et l'Allemagne communiquent essentiellement en anglais.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала