Calais: «Les réfugiés ont le droit d’avoir une vie heureuse»

© AFP 2022 PHILIPPE HUGUENA migrant with her child walks past migrants who gather and wait with their luggage to leave the "Jungle" migrant camp in Calais, on October 24, 2016.
A migrant with her child walks past migrants who gather and wait with their luggage to leave the Jungle migrant camp in Calais, on October 24, 2016. - Sputnik France
Face à la crise humanitaire déchirant la «Jungle» de Calais, les volontaires de l’ONG britannique Care for Calais se disent inquiets du sort ultérieur de ses résidents.

Migrants queue for transportation by bus to reception centres across France, from the Jungle migrant camp in Calais, northern France, on October 24, 2016. - Sputnik France
Calais: opération humanitaire ou chasse à l’homme?
Dans une interview accordée à Sputnik, un jeune volontaire de l'ONG Care for Calais s'inquiet de la situation précaire qu'on observe de nos jours dans le camp de Calais et appelle le gouvernement britannique à s'engager davantage dans le processus d'accueil des réfugiés.

Selon lui, il n'est pas rare que les réfugiés ressentent du désespoir: « Ils se font du souci sur leur futur déplacement. Ils ne sont pas particulièrement rassurés que le gouvernement les relogera dans des lieux sûrs, où ils seront traités avec respect par les autochtones, puisque — j'ignore si c'est vrai — là-bas il y aurait beaucoup de ressentiment à l'égard des réfugiés. »

Concernant la participation du Royaume-Uni dans le réglement de la crise humanitaire actuelle, le volontaire fustige son manque d'engagement:  

Les enfants afghans près du camp de Calais - Sputnik France
Le Royaume-Uni accueille des enfants migrants de Calais
« À mon avis, le Royaume-Uni devrait s'y engager davantage et assumer plus de responsabilités dans le processus d'accueil des réfugiés. Je sais que notre pays a récemment accueilli beaucoup d'enfants. Mais la Grande-Bretagne l'a fait uniquement pour respecter ses engagements envers le gouvernement français, avec lequel elle s'est accordée sur une démolition du camp. »

Et de souligner : « C'est une crise humanitaire. Je crois que la communauté européenne doit s'occuper d'eux, car il s'agit de personnes, et par conséquent elles devraient être traitées avec respect et ont le droit d'avoir une vie heureuse. »

Le démantèlement total de la « Jungle » de Calais a commencé lundi vers 06h00 heure de Paris, marquant le départ de cette gigantesque et complexe opération d'évacuation de plusieurs milliers de migrants, qui vont rejoindre par autocar des centres d'accueil partout en France.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ». 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала