Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Première image du missile lourd RS-28 Sarmat

© Sputnik . Vladimir Fedorenko / Aller dans la banque de photosОренбургская Краснознаменная ракетная дивизия РВСН
Оренбургская Краснознаменная ракетная дивизия РВСН - Sputnik France
S'abonner
Le centre balistique Makeev a publié la première image du futur missile RS-28 Sarmat.

La photo est accompagnée d'un bref commentaire: "Conformément au décret gouvernemental sur la commande publique de défense pour 2010 et la période prévisionnelle 2012-2013, le centre Makeev a été chargé de concevoir le missile de croisière Sarmat. En juin 2011, le ministère russe de la Défense a signé un contrat public pour le développement du missile Sarmat. Ce complexe stratégique est conçu pour remplir efficacement les tâches de dissuasion nucléaire des forces stratégiques russes. Constructeur général Vladimir Degtiar. Constructeur en chef Iouri Kaverine."

Missile Sarmat en silo - Sputnik France
La Russie se prépare à tester son nouveau missile balistique Sarmat
Sarmat, missile lourd à combustible liquide de 5e génération à deux étages, est appelé à remplacer le fameux missile Voevoda actuellement en service. Le RS-28 se distingue de ses prédécesseurs par un puissant complexe de franchissement de la défense antimissile, une trajectoire suborbitale et des ogives hypersoniques.

Manœuvrant à une vitesse de Mach 6, les ogives sont invulnérables face aux systèmes de défense antimissile et antiaérienne. Elles permettront à la Russie d'effectuer des frappes précises dans le cadre de guerres locales en utilisant des ogives non nucléaires. L'énergie cinétique d'une ogive en provenance de l'espace suffit pour éliminer un poste de commandement renforcé ou une entreprise du secteur de la défense. Dans sa version classique, le RS-28 peut contenir 10 à 15 ogives d'une puissance de 750 kilotonnes chacune.

missiles Iars - Sputnik France
L'armée russe s'équipera de 20 missiles intercontinentaux Iars en 2016
Le moteur du Sarmat a été testé avec succès en août 2016 et les essais de lancement sont prévus pour début 2017. "La puissance du nouveau missile lui permettra de voler via les deux pôles pour attaquer depuis un axe inattendu", explique le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borissov. Son silo de lancement est doté d'une protection active pour intercepter les missiles de croisière, et des conteneurs absorbants protégeront Sarmat contre une explosion nucléaire proche. A l'issue de sa mission, le RS-28 servira à lancer des satellites en orbite.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала