Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Interdiction des armes nucléaires? Campagne US pour le «non» à l’Onu

© Sputnik . Michael Klimentyev / Aller dans la banque de photosInterdiction des armes nucléaires? Campagne US pour le «non» à l’Onu
Interdiction des armes nucléaires? Campagne US pour le «non» à l’Onu - Sputnik France
S'abonner
Les USA appellent leurs alliés à voter contre le projet de résolution sur le désarmement nucléaire à l’Onu tout en prévenant que son adoption aurait « un impact direct » sur la « dissuasion renforcée » et la possibilité de leurs partenaires de participer à des opérations défensives conjointes.

Les États-Unis font pression sur leurs alliés afin qu'ils votent contre le projet de résolution de l'Assemblée générale de l'Onu concernant l'interdiction des armes nucléaires, annonce l'agence Kyodo citant une lettre reçue par l'organisation.

Logo de l'Otan - Sputnik France
L'Otan, une machine de guerre contre l'Onu

« Les États-Unis appellent tous leurs alliés et partenaires à ne pas s'abstenir et à voter contre les négociations sur l'élimination des armes nucléaires. En outre, dans le cas où ces négociations commenceraient, nous demandons à nos alliés et partenaires de les rejoindre », lit-on dans la lettre. 

Le projet de résolution visant à interdire les armes nucléaires a été soumis à la première commission de l'Assemblée générale, qui traite des questions de désarmement et de sécurité internationale, par l'Autriche et d'autres États non dotés d'armes nucléaires. Selon Kyodo, la semaine dernière, le nombre de pays associés à l'initiative a atteint 50.

Secretary of State John Kerry testifies on Capitol Hill in Washington, Tuesday, Feb. 23, 2016. - Sputnik France
Les USA élargissent leur doctrine de dissuasion contre la Corée du Nord

Le projet de résolution devrait être présenté pour approbation cette semaine afin que l'Assemblée générale de l'Onu puisse l'examiner lors d'une réunion plénière en décembre. 

D'après l'agence, les États-Unis ont prévenu leurs alliés, y compris le Japon, que si la loi était adoptée et entrait en vigueur, elle aurait « un impact direct » sur la « dissuasion renforcée » et la capacité de leurs partenaires à participer à des opérations défensives conjointes.

La Russie s'est également prononcée contre l'élimination des armes nucléaires sous cette forme. Les efforts d'États non dotés d'armes nucléaires d'entamer les négociations sur le désarmement sont nuisibles et coupées de la réalité, car elles empêchent de résoudre des problèmes plus importants, selon Mikhaïl Oulianov, directeur du département qui traite des questions de sécurité et de désarmement au sein du ministère russe des Affaires étrangères.

Libye - Sputnik France
L’exemple US en Libye pousse plusieurs pays à songer à l’arme nucléaire

En outre, plusieurs États non dotés mais qui ont des accords avec les États nucléaires, notamment l'Allemagne et l'Australie, se sont également opposés à l'idée d'un traité d'interdiction, rejoignant par là même la position exprimée par les États-Unis. Le représentant de l'Australie a dit ne pas voir comment un tel traité « supprimerait la moindre arme nucléaire ».  


Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала