Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un ancien profileur du FBI raconte le secret du geste de la main des politiciens

S'abonner
Même si vous n'êtes pas tellement intéressé par la politique, vous avez sûrement déjà aperçu cet étrange geste de la main.

Avec le poignet relâché, les politiciens appuient leur pouce fermement sur l'articulation médiane de leur index, en repliant leurs doigts vers la paume.
Quand ils veulent marquer un point, ils tendent la main fermée vers la foule, comme s'ils envoyaient une somme d'argent.

© REUTERSHillary Clinton et Michelle Obama
Hillary Clinton et Michelle Obama - Sputnik France
Hillary Clinton et Michelle Obama

Ce n'est pas une pose particulièrement confortable, mais l'ancien profileur et expert du langage corporel du FBI, Joe Navarro, a expliqué qu'une telle gestuelle était devenue commune parmi les politiciens parce que le corps humain a tendance à refléter ce que le cerveau tente de communiquer.

« Ce geste est une prise de précision modifiée », a fait savoir M. Navarro dans un entretien au site Business Insider.

© REUTERSHillary Clinton lors des débats présidentiels
Hillary Clinton lors des débats présidentiels - Sputnik France
Hillary Clinton lors des débats présidentiels

La prise de précision est utilisée pour une variété de mouvements de motricité fine, y compris pour écrire, pour manger et pour dessiner. Selon l'expert américain, si un politicien fait un tel geste lors d'un discours, c'est le signe indiquant que l'orateur essaie de souligner ou de marquer un point important.

« Cela montre que vous vous concentrez sur quelque chose, et que vous le saisissez cognitivement », a-t-il précisé.

De son expérience, en observant d'autres leaders mondiaux, M. Navarro a ajouté que ce geste était principalement utilisé en Amérique du Nord.
Hors de ce continent, les politiciens recourent à un autre geste de la main, similaire à celui utilisé par Donald Trump : les doigts forment un cercle qui ressemble un signe OK avec l'index relevé.

Par exemple, l'ex-président Nicolas Sarkozy et le chef actuel de la République français, François Hollande, l'utilisent.

© AFP 2021 Jewel SAMADLe président français en marge de la 71e session des Nations Unies de l'Assamblée Générale à New York
Le président français en marge de la 71e session des Nations Unies de l'Assamblée Générale à New York - Sputnik France
Le président français en marge de la 71e session des Nations Unies de l'Assamblée Générale à New York
© AFP 2021 Kirill Kudryavsev Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy - Sputnik France
Nicolas Sarkozy


Les deux styles mettent l'accent sur la volonté de l'orateur de souligner un point, raconte M. Navarro. Ce faisant, il a averti les dirigeants politiques qui utilisent cette gestuelle trop souvent, car une surutilisation peut diluer sa puissance et peut faire de son utilisateur une caricature de lui-même.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала