Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Washington pratique-t-il le «cyberterrorisme d’Etat»?

© Sputnik . Evgeni Odinokov / Aller dans la banque de photosLa porte-parole du Ministère russe des affaires étrangères Maria Zakharova
La porte-parole du Ministère russe des affaires étrangères Maria Zakharova - Sputnik France
S'abonner
Le ministère russe des Affaires étrangères attend une réaction officielle à l’information concernant d’éventuelles attaques contre la Russie, et n’exclut pas de poursuivre les Etats-Unis pour «cyberterrorisme » à l’échelle internationale.

L’absence de réaction de la part des autorités officielles US suite à l’information sur de possibles cyberattaques contre la Russie signifierait l’existence aux Etats-Unis d’un «  cyberterrorisme d’Etat  », a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

«  L’absence de réaction officielle de la part de l’administration américaine signifierait l’existence aux Etats-Unis d’un «  cyberterrorisme d’Etat  » et au cas où les menaces diffusés par les médias seraient mises à exécution, Moscou aurait tous les droit de lancer les accusations ad hoc contre Washington  », a-t-elle souligné.

Dmitri Peskov, porte-parole du président russe - Sputnik France
Moscou assurera sa sécurité informatique suite aux menaces US
Mme Zakharova a ainsi commenté les informations de certains médias selon lesquels des serveurs russes, y compris ceux de Kremlin, auraient été la cible d’attaques de la part des hackers militaires américains.

La chaîne NBC News, citant une source au sein du renseignement américain, a annoncé vendredi que pour combattre une menace «  sans précédent  » visant à saper l’élection présidentielle, des hackers américains auraient pénétré le réseau électrique, le réseau de télécommunications et les systèmes de commandement du Kremlin.

Un hacker - Sputnik France
Les USA prêts à lancer une cyberattaque contre la Russie
Selon la chaîne, les hackers sont prêts à effectuer une attaque, mais « les cyberarmes ne seront déployées que dans le cas peu probable où les États-Unis seraient attaqués de manière significative. »  

Plus tôt dans la journée, le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a déclaré que la Russie prenait des mesures visant à assurer sa sécurité cybernétique compte tenu de la situation actuelle et des menaces auxquelles fait face le pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала