Assad : l’Occident perd son avantage au Proche-Orient

© Sputnik . Valeri Melnikov / Aller dans la banque de photosMeeting de soutien à Bachar el-Assad à Damas
Meeting de soutien à Bachar el-Assad à Damas - Sputnik Afrique
Le président syrien Bachar el-Assad estime que la politique de la Russie en Syrie, fondée sur la morale et le droit international, conduit à l’affaiblissement des positions occidentales au Proche-Orient.

La politique appliquée en Syrie par la Russie repose sur la morale et le droit international et Moscou ne dicte rien à Damas dans le cadre du conflit armée, a déclaré le président Bachar el-Assad dans un entretien au Sunday Times.

Le meurtre de Bachar el-Assad au programme du Congrès US - Sputnik Afrique
Le meurtre de Bachar el-Assad au programme du Congrès US
«  C'est nous qui prenons les décisions. Les militaires russes se trouvent en Syrie depuis six décennies. Leur politique (de la Russie) repose sur deux  piliers  : la morale et le droit international  », a-t-il affirmé.

Il a ajouté que bien que les militaires russes aient leur propre point de vue, «  ils disent toujours que c'est notre pays et que nous en savons plus qu'eux  ».

«  Ils n'ont jamais tenté de s'ingérer (dans les affaires de la Syrie), parce qu'ils n'ont jamais rien voulu de notre part. Ils ne nous ont pas imposé un président fantoche. Ils savaient que la Syrie perdait la lutte contre le terrorisme et que ce terrorisme prévaudrait en Europe, ce qui aurait un impact négatif sur la Russie et chacun dans le monde  », a-t-il indiqué.

Le président syrien a d'autre part constaté que les positions des pays occidentaux au Proche-Orient devenaient de plus en plus faibles.

l'armée syrienne - Sputnik Afrique
Assad: «Il n’y a pas d’autre moyen, nous sommes obligés d’éliminer les terroristes»
«  Précédemment, si je déclarais quelque chose, les gens disaient que le président de Syrie était détaché de la réalité. A présent, la situation a changé.  C'est l'Occident qui s'affaiblit. Il n'a plus d'arguments pour expliquer aux gens ce qui se passe  », estime M. Assad.

Le Sunday Times fait remarquer qu'aujourd'hui, Bachar el-Assad est devenu plus sûr de ses forces tandis qu'en juillet 2015 il reconnaissait que ses troupes avaient de gros problèmes. Depuis, l'armée gouvernementale a repris le contrôle de nombreuses localités avec le soutien des forces aérospatiales russes.

«  Qu'est-ce qui a modifié la donne  ? C'est bien sûr leur puissance de combat bien supérieure à celle dont nous disposions  », a expliqué Bachar el-Assad.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала