Ce plongeur a-t-il retrouvé une bombe atomique perdue dans les années 1950?

© capture d'écran: YouTubeUnarmed U.S. Nuclear Bomb Possibly Found Off Coast of Canada
Unarmed U.S. Nuclear Bomb Possibly Found Off Coast of Canada - Sputnik Afrique
Un plongeur amateur semble avoir découvert la bombe atomique qui avait disparu dans les années 1950 près des côtes de la province canadienne de Colombie-Britannique.

Sean Smyrichisky plongeait à la recherche de concombres de mer quand il est tombé sur un grand objet métallique ressemblant à un ovni.

Tsar Bomba - Sputnik Afrique
Il y a 55 ans, l’URSS larguait la Tsar Bomba
Le ministère canadien de la Défense nationale suppose qu'il pourrait s'agir d'une ogive nucléaire perdue dans cette région dans les années 1950 lors du crash d'un bombardier américain B-36. Les autorités du pays ne pensent pas que la bombe contienne réellement des matériaux radioactifs. Des navires de guerre ont été envoyés sur les lieux de la découverte.

Le plongeur a raconté à la BBC que l'objet était "plus grand qu'un lit double", parfaitement plat au-dessus avec un fond arrondi et un trou au milieu — comme un donut.

L'histoire de la bombe perdue inquiète les historiens depuis 1950, quand un bombardier américain B-36 075 s'était écrasé près des côtes de la Colombie-Britannique alors qu'il se rendait vers la base aérienne américaine de Carswell, au Texas.

K-159 - Sputnik Afrique
La mort nucléaire gît au fond de l'océan
L'avion était en mission secrète: son équipage avait pour objectif de simuler une attaque nucléaire, tandis qu'à bord se trouvait une vraie bombe atomique Mark 4 pour évaluer si l'avion était capable de gérer un tel poids.

Quelques heures après le décollage, le moteur de l'appareil s'est embrasé. L'équipage a dû sauter en parachute — sur les 17 militaires, cinq n'ont pas survécu.

Avant d'abandonner l'appareil, l'équipage a mis l'avion en pilote automatique pour que l'engin s'écrase dans l'océan mais trois ans plus tard, des débris de l'avion ont été retrouvés sur le continent. Le gouvernement américain avait fouillé les débris sans jamais retrouver la bombe.

L'équipage affirmait qu'avant le crash, la bombe a été larguée dans l'océan pour minimiser l'impact de la détonation d'une telle quantité d'explosifs.

Un représentant du ministère canadien de la Défense nationale a déclaré à la BBC qu'une réunion a été organisée avec des collègues américains et qu'il pourrait bien s'agir de la fameuse bombe disparue.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала