Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le cinéma russe à l’honneur à Paris

© PhotoAffiche
Affiche - Sputnik France
S'abonner
Comme chaque année en novembre, c’est la semaine du cinéma russe à Paris. L’Arlequin, Le Majestic Passy et le Reflet Medicis accueillent cette 14ème édition, du 9 au 15 novembre. L’occasion de présenter les dernières productions cinématographiques de Russie.

Pour cette nouvelle édition du festival « Regards de Russie » à Paris,  la programmation montrera les toutes dernières productions  du cinéma russe, fictions, documentaires et dessins animés.

Kirill Serebrennikov - Sputnik France
Ce mystérieux «Disciple» du cinéaste russe Serebrennikov: du théâtre au cinéma
La semaine du cinéma russe s'ouvre avec le thriller policier « Art pur », en présence de son réalisateur Renat Davletiarov, et de la comédienne Evguenia Malakhova. Le suivant, « Insight », du réalisateur Alexandre Kott, retrace l'histoire d'un homme perdant la vue et est contraint de tout recommencer à zéro. «Le Souffle», son précédent film, muet celui-ci, après été primé dans de nombreux festivals.

Très attendu, « Le Disciple » de Kirill Serebrennikov, en présence de la comédienne Youlia Aoug ( Un certain regard 2016 ). Le metteur en scène de théâtre adapte ici une pièce de l'auteur allemand Marius von Mayenburg sur la lecture intransigeante de la Bible par un élève, qui effraie autant qu'il fascine, jusqu'à faire un disciple. "Le Salut" du réalisateur Ivan Vyrypaïev a été tourné en Inde, Pologne et Russie, et retrace les pérégrinations d'une jeune religieuse envoyée dans l'Himalaya.  Au programme également, le film-catastrophe "Le Brise-glace", basé sur des faits réel, du réalisateur Nikolaï Khomériki. "Arventure", de la réalisatrice et dessinatrice Irina Evteeva, mêle quant à lui chorégraphie et technique de peinture sur verre.  

© PhotoLe disciple
Le disciple - Sputnik France
Le disciple

Parmi les documentaires, « Ivan Mosjoukine ou l'enfant du carnaval », en présence de la réalisatrice Galina Dolmatovskaïa. Ivan Mosjoukine est une figure incontournable sur cinéma russe de l'immigration en France dans les années 1920. Célèbre acteur du studio Albatros à Montreuil, Mosjoukine travailla même les cinéastes français comme Marcel L'Herbier ou Jean Epstein. La réalisatrice présentera un autre documentaire, "V.S. La bien aimée du soldat", retraçant la vie de l'actrice Valentina Serova, la "Marilyn Monroe" du cinéma soviétique.

© PhotoV.S. La bien aimée du soldat
V.S. La bien aimée du soldat - Sputnik France
V.S. La bien aimée du soldat

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала