L’armée russe bientôt dotée de balles imprimées en 3D

Le complexe militaire russe a testé la première série de balles imprimées en 3D. Doit-on s’attendre à ce que cette technologie soit introduite massivement dans l’armée russe?

Des balles, images d'illustration - Sputnik Afrique
La Maison Blanche veut interdire la vente des balles perforantes
L'Institut central de recherche sur la construction de machines de précision (Russie) a réussi à tester des balles fabriquées sur mesure par le biais du procédé de frittage sélectif par laser (FSL), a déclaré le porte-parole de l'Institut.

«  Cette technologie, très répandue de nos jours, permet notamment d'assembler en un temps record des joints, des pièces et des composants  très divers », précise au passage le porte-parole.

Les balles fabriquées ainsi, poursuit-il, répondent à tous les critères techniques fonctionnels propres aux balles ordinaires.

Le fait que les tests avec des balles imprimées se soient soldés par un succès permet d'affirmer que cette technologie pourrait être utilisée à l'avenir en vue d'une production industrielle. D'ailleurs, l'armée russe recours depuis longtemps à l'impression 3D, souligne-t-il.

Cocons de ver à soie - Sputnik Afrique
Un gilet pare-balles… en soie?
À titre d'exemple, l'été dernier, l'Institut russe pour les matériaux aéronautiques a mis au point un moteur à turbine à gaz pour drones, dont les composants avaient été intégralement fabriqués grâce à l'impression 3D.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала