Des terroristes pilonnent un quartier résidentiel d'Alep, 4 morts parmi les civils

© REUTERS / Khalil AshawiRebel fighters shoot their weapons celebrating what they said was the taking over of Baraghedeh and Kafr-Ghan towns, in the northern Aleppo countryside, Syria
Rebel fighters shoot their weapons celebrating what they said was the taking over of Baraghedeh and Kafr-Ghan towns, in the northern Aleppo countryside, Syria - Sputnik Afrique
Un groupe djihadiste a pris pour cible une zone résidentielle de la ville d'Alep, quatre civils ont trouvé la mort dans l'attaque et plusieurs autres ont été blessés.

Un groupe de radicaux se trouvant à Alep a réalisé dimanche des tirs de mortiers contre un quartier résidentiel de la partie ouest de la ville infligeant ainsi des pertes humaines ainsi que matérielles aux habitants, a déclaré une source au sein des milices.

« Aux environs de midi, des terroristes ont pilonné à l'artillerie le quartier "Nouvel Alep". Pour le moment, il s'agit de quatre morts dont deux femmes et un enfant. Une aide nécessaire a été accordée aux blessés. »

L'infrastructure du quartier et des maisons d'habitation ont « subi d'importants dégâts matériels », a également précisé la source.

La Russie interdit l’importation des fruits et légumes de Pologne - Sputnik Afrique
La vie suit son cours à Alep-Ouest même sous le feu des terroristes

Les djihadistes dans les quartiers est d'Alep pilonnent presque chaque jour la partie ouest de la ville faisant de nombreux morts et blessés parmi la population civile.

Dans la nuit du 11 au 12 novembre, l'armée syrienne a repris le contrôle de Minyane à l'ouest d'Alep. Au cours d'une précédente offensive, les terroristes avaient réussi à prendre une grande partie du quartier d'Al-Assad et à s'approcher de l'académie militaire. L'armée syrienne et les unités de milices ont réussi à repousser les attaques contre l'académie. Le jour suivant, la deuxième vague de terroristes a été entièrement repoussée.

Récemment, l'armée syrienne, soutenue par ses alliés, a repris le contrôle d'une hauteur stratégique, celle de Hekmeh, située au sud-ouest d'Alep. Les combats qui ont permis à l'armée syrienne de reprendre le contrôle de la hauteur et de couper les voies de ravitaillement des djihadistes dans le quartier 1070 ont duré près de deux semaines.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала