Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Daech interdirait à ses terroristes d’attaquer les avions de la coalition

© AP Photo / Maya AlleruzzoMossoul
Mossoul - Sputnik France
S'abonner
Après la libération d’une des villes irakiennes près de Mossoul, les milices populaires ont découvert un avertissement bizarre.

Un document où il est écrit que groupe terroriste État islamique (EI ou Daech) interdit à ses combattants d'attaquer les avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis au-dessus de Mossoul et ses banlieues a été découvert par les Unités de protection des plaines de Ninive (UPN) dans la ville de Bakhdida, située dans le district d'Al-Hamdaniya de la province de Ninive.

© PhotoDocuments interdisant d'attaquer les avions de la coalition
Documents interdisant d'attaquer les avions de la coalition  - Sputnik France
Documents interdisant d'attaquer les avions de la coalition

Le document était accroché au mur d'un soi-disant « centre de recrutement », situé dans le centre de la ville.

« Il est absolument interdit d'abattre les avions, quelle que soit l'arme utilisée, leur altitude et même s'ils atterrissent sur les toits des maisons », lit-on dans le document.

© SputnikDocuments interdisant d'attaquer les avions de la coalition
Documents interdisant d'attaquer les avions de la coalition  - Sputnik France
Documents interdisant d'attaquer les avions de la coalition

Le document porte la signature d'un commandant de Daech, un certain Abu Muawia. En ce qui concerne les « centres de recrutement », ils ont été créés par le groupe terroriste afin de militariser les civils et former de nouveaux djihadistes.

Une femme portant le niqab - Sputnik France
Mossoul: les femmes quittent la police religieuse pour ne pas être kamikazes
Il est à noter que seuls les avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis effectuent des frappes aériennes dans cette zone. La coalition a été accusée à maintes reprises d'avoir frappé l'armée irakienne et les milices et d'avoir largué l'aide humanitaire dans des zones contrôlées par Daech.

L'une des dernières frappes a fait 18 morts parmi les miliciens de Ninive et a provoqué un scandale. Les miliciens ont été attaqués en plein combat contre les terroristes, ce qui a permis à ces derniers de s'enfuir. 

© SputnikDes amis haut placés
Des amis haut placés - Sputnik France
Des amis haut placés

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала