John Kirby s’emporte suite à une question d’une journaliste russe sur la Syrie

© AFP 2022 MANDEL NGANJohn Kirby
John Kirby - Sputnik Afrique
Interrogé par une journaliste russe à propos des accusations selon lesquelles la Russie aurait frappé des hôpitaux en Syrie, John Kirby a réagi de façon plutôt inattendue.

Lors d'une conférence de presse tenue le 16 novembre, le porte-parole du département d'État américain John Kirby a accusé Moscou et Damas d'avoir ciblé cinq hôpitaux à Alep (Syrie). Une journaliste de la chaîne russe RT lui a demandé de préciser quelles organisations lui fournissaient des informations sur ces prétendus bombardements. Mais au lieu de répondre, Kirby lui a proposé d'interroger le ministère russe de la Défense.

La situation en Syrie - Sputnik Afrique
La Russie n'a reçu aucune donnée des USA sur les groupes terroristes en Syrie
« Nous avons vu des rapports d'organisations humanitaires crédibles », a-t-il déclaré, sans préciser la localisation de ces hôpitaux ni les noms des organisations humanitaires en question.

« Vous travaillez pour RT ? Pourquoi ne posez-vous pas ces mêmes questions à votre gouvernement ?», a-t-il ajouté. « Demandez-leur la liste des hôpitaux que vous bombardez. »

Une telle réaction du fonctionnaire a étonné les journalistes qui assistaient à la conférence de presse. L'un des journalistes étrangers, Matt Lee, a fait remarquer que M. Kirby se comportait incorrectement en proposant de poser au ministère russe de la Défense des questions qui lui étaient adressées à lui.

Plus tard, un autre représentant du département d'État s'est excusé auprès de la correspondante russe pour le comportement de John Kirby et a promis de lui envoyer la localisation des hôpitaux qui auraient été bombardés.

Distribution d'aide humanitaire russe en Syrie - Sputnik Afrique
Moscou: les USA n'ont fourni «aucune miette de pain» à Alep
Le 15 novembre, la porte-parole du département d'État Elizabeth Trudeau avait accusé la Russie d'avoir bombardé cinq hôpitaux et une clinique ambulante en Syrie.

Le ministère russe de la Défense a, de son côté, rejeté ces accusations. « La rhétorique du département d'État se base sur un mensonge total », a déclaré le porte-parole de la Défense russe, Igor Konachenkov.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала