Les Peshmergas resteront dans la Plaine de Ninive

© Sputnik . Hikmet DurgunLes Peshmergas
Les Peshmergas - Sputnik Afrique
Dans une interview accordée à Sputnik, le conseiller du président du Kurdistan pour les relations avec les médias Kefah Makhmud a raconté que les forces des Peshmergas s’étaient installées dans les régions libérées des terroristes de Daech.

Selon les accords entre les ministères de la Défense de l'Irak et du Kurdistan et entre les ministères de la Défense du Kurdistan et des États-Unis, les groupes paramilitaires peuvent rester dans les régions qu'ils occupaient avant que Mossoul ne soit prise par les terroristes en juin 2014.

« Les villes de Sinjar, de Kirkouk, la Plaine de Ninive font parties du Kurdistan selon l'article 140 de la Constitution irakienne, a expliqué M. Makhmud. « Suite à l'accord avec le gouvernement irakien consécutif au renversement de Saddam Hussein en 2003, les forces des Peshmergas contrôlent ces régions. Leur gestion est totale et comprend et la santé publique, et les domaines social et militaire. »

« Chez nous, on dit que ces régions représentent la première ligne de défense de la région. Je veux souligner que lorsque les Américains ont décidé de retirer leurs forces, l'accord a été conclu entre les trois parties : le Kurdistan, les États-Unis et l'Irak », a rajouté Makhmud.

Unité de femmes peshmergas - Sputnik Afrique
Chef de l’unité de femmes peshmergas: «Daech a peur de nous»
En réponse aux accusations des organisations de défense des droits de l'homme selon lesquelles les Peshmergas auraient démoli des maisons appartenant à des civils, Makhmud a expliqué que la plupart de ces maisons avaient été minées par les terroristes et les forces kurdes ont dû les faire sauter ou les démolir parce que leurs propriétaires collaboraient avec Daech.

De telles accusations surprennent beaucoup Kefah Makhmud, étant donné que des millions de réfugiés irakiens trouvent asile au Kurdistan. Ce suffit à démentir l'information selon laquelle les Peshmergas envisagent de détruire des biens des civils irakiens dans d'autres régions du pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала