La barrière linguistique touche aussi les pandas

Deux pandas jumeaux de trois ans nés aux États-Unis ont du mal à s'adapter à leur vie en Chine.

Le panda Qizai - Sputnik Afrique
Le seul panda brun du monde, abandonné dès son enfance, retrouve la joie de vivre!
Les deux pandas, Mei Luan et Mei Huan, sont arrivés à Chengdu le 5 novembre en provenance du zoo d'Atlanta, leur lieu de naissance. Leurs parents, Lun Lun et Yang Yang, sont en prêt au zoo d'Atlanta, et en vertu de l'accord passé avec la Chine, les enfants nés aux États-Unis doivent retourner dans ce pays. C'est la première fois que des pandas nés aux États-Unis retournent en Chine.

Les deux animaux « d'origine américaine » semblent avoir un problème de langue. Ils ne comprennent pas le dialecte du Sichuan. Ils lèvent la tête quand ils entendent leur nom et réagissent à de nombreux mots simples en anglais, du type « Venez ici », mais pas à des paroles en chinois.

Panda - Sputnik Afrique
Menacé d'extinction, le panda géant n'est plus en danger
Ainsi, leur gardien Luo Yunhong est obligé de leur parler en anglais pour assurer la communication.

Avant de pouvoir être vus par les visiteurs, les deux jumeaux sont en quarantaine pendant un mois. En décembre, ils pourront déjà être présentés au public.

Les spécialistes du zoo font tout pour les aider à s'adapter à leur nouvelle vie en Chine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала