Cet athée US s’est vu interdit de dire qu’il est «Dieu»

Aux États-Unis, un athée intente une action en justice contre les autorités de son État, qui ont refusé de lui délivrer une plaque d'immatriculation avec l’inscription «IM GOD».

Aux États-Unis, Bennie Hart, qui se dit athée, a poursuivi en justice les autorités de l'État du Kentucky, dans l'est du pays, pour une raison étonnante.

En fait, l'Américain a demandé au département des Transports de lui délivrer une plaque d'immatriculation avec l'inscription «IM GOD». Une requête que l'institution a, à sa grande déception, rejetée.

Le chef du département des Transports Greg Thomas a justifié la décision en expliquant qu'une plaque d'immatriculation contenant des mots tels que «IM GOD» pourrait distraire les autres conducteurs et, en plus, provoquer des confrontations.

Uber taxi service - Sputnik Afrique
Le blog sarcastique d'un conducteur Uber fait de l'ombre au compte Twitter de l’entreprise
Bennie Hart a à son tour rétorqué qu'une plaque d'immatriculation avec «IM GOD» est un moyen d'exprimer un point de vue personnel sur la religion : soit qu'il est impossible de réfuter la déclaration d'une personne qui prétendrait être Dieu.

En outre, toujours selon M. Hart, il a déjà eu pendant plusieurs années une plaque d'immatriculation avec l'inscription en question lorsqu'il vivait en Ohio, dans l'est américain.

Outré, Bennie Hart a poursuivi Greg Thomas en justice pour atteinte à la liberté d'expression.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала