Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des milliards d’investissements étrangers de retour en Russie

S'abonner
Les grandes sociétés occidentales ont commencé à investir des milliards de dollars dans de nouveaux magasins et fabriques en Russie, tablant sur un réveil des consommateurs russes après deux ans de récession.

Les grandes entreprises occidentales tels que IKEA, Leroy Merlin, Mars, Pfizer et d'autres croient en un rebond de la croissance économique en Russie et ont commencé à investir dans le pays.

Christine Lagarde: l’économie russe dans la voie d’une croissance durable - Sputnik France
Christine Lagarde: l’économie russe dans la voie d’une croissance durable

Leur optimisme est nourrit par l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, qui prône la normalisation des relations avec Moscou, informe Bloomberg.

IKEA prévoit d'investir 1,6 milliard de dollars (1,51 milliard d'euros) sur les cinq prochaines années en ouvrant de nouveaux magasins. La société française Leroy Merlin a annoncé en septembre son intention d'allouer deux milliards d'euros pour élargir son réseau en Russie. Mars et Pfizer ont également annoncé qu'ils intensifieraient la production en Russie.

Les entreprises espèrent que l'économie russe va bientôt sortir de la récession, ce qui conduira à une augmentation du pouvoir d'achat.

« L'heure des investissements est venue. Je crois fermement dans le potentiel du marché russe à long terme », a déclaré Walter Kadnar, directeur de la chaîne de magasins IKEA en Russie.

Cet automne, le détaillant de meuble suédois a ouvert une usine de meubles à Novgorod pour un montant de 60 millions de dollars (56 millions d'euros). L'entreprise a également acheté un terrain près de Saint-Pétersbourg afin d'y bâtir un troisième centre commercial Mega.

« Les deux ou trois dernières années ont été terribles. Mais aujourd'hui, la situation change grâce à la stabilisation du rouble, et l'économie russe devrait renouer avec la croissance dans un proche avenir », a estimé Frank Schauff, directeur général de l'Association des entreprises européennes à Moscou.

Plus tôt ce mois-ci, la Banque mondiale a réévalué la baisse du PIB russe en 2016 de 1,2 % à 0,6 %. De son côté, le Fonds monétaire international (FMI) a prédit une stabilisation de l'économie russe dans la seconde moitié de 2016 et une croissance de 1% pour l'année prochaine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала