«Fidel Castro ne faisait que protéger les droits de l’homme»

© AP Photo / Javier GaleanoFidel Castro (File)
Fidel Castro (File) - Sputnik Afrique
Tout au long de sa vie, le père de la Révolution cubaine Fidel Castro a été accusé de violer les droits de l’homme, alors qu’il n’a fait que les protéger, affirme le prix Nobel de la paix argentin, Adolfo Pérez Esquivel.

In this July 11, 2014 file photo, Cuba's Fidel Castro, center, visits with Russia's President Vladimir Putin, right, in Havana, Cuba. - Sputnik Afrique
Poutine à Raul Castro: «Fidel était une personnalité politique marquante»
Dans une interview accordée à Sputnik, le prix Nobel de la paix, l'Argentin Adolfo Pérez Esquivel, se prononce sur la figure contestée du leader cubain Fidel Castro, décédé le 26 novembre.

« Bien que Fidel Castro ait eu 90 ans, nous avons été très affligés par la nouvelle de sa mort. Il a laissé derrière lui le modèle d'une résistance révolutionnaire à Cuba, en Amérique latine et dans le monde entier », a fait remarquer M. Esquivel en guise de préambule.

L'Argentin a indiqué que Fidel Castro était un homme aux « idées claires », qui avait joué un rôle énorme dans « l'unité des peuples » à travers l'École de médecine de Cuba (Escuela de Medicina), le programme d'alphabétisation Yo sí puedo (« Oui, je peux »), le programme d'assistance aux opérations ophtalmologiques Milagro (« Miracle ») et la solidarité que Cuba cherchait à développer partout dans le monde, notamment dans les pays du tiers-monde.

Paris: avec le décès de Fidel Castro, une page du XXe siècle se tourne - Sputnik Afrique
Paris: avec le décès de Fidel Castro, une page du XXe siècle se tourne
« On l'a beaucoup accusé de violer les droits de l'homme, alors qu'il ne faisait en fait que les protéger », a souligné le prix Nobel de la Paix. À Cuba, a-t-il poursuivi, il y avait des personnes qu'on accusait de « tentative de crimes contre le peuple cubain ». Il y avait également certaines « difficultés » sur l'île. Cependant, il cherchait toujours à y remédier sans « recourir aux répressions ».  

« L'homme qui vient de mourir a été l'une des grandes figures du siècle passé et de notre temps. Il était un véritable symbole de résistance face à un empire qui cherchait toujours à détruire Cuba par un blocus. La résistance du peuple cubain en général et de Fidel Castro en particulier est extraordinaire et constitue sans aucun doute un exemple hors pair d'une cohérence entre les paroles et les actions. J'espère que tous les peuples l'admettront dans l'avenir », a conclu l'interlocuteur de Sputnik.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала