La Belgique reconnaitra l’épuisement au travail comme une maladie

L’épuisement au travail («burn out» en anglais) sera officiellement reconnu par les autorités belges comme une maladie liée à l’activité professionnelle, a déclaré la ministre de la Santé du royaume Maggie De Block.

« Nous le reconnaissons (l'épuisement, ndlr) comme une maladie liée au travail ce qui nous permettra de prendre des mesures de prévention sur le lieu de travail », a déclaré Mme De Block en direct sur la chaîne de télévision VRT.

Il est à noter que la Belgique est l'un des premiers pays à avoir reconnu l'épuisement comme un réel problème psychosociologique qui menace la santé. Ainsi, en 2014, certains employeurs belges avaient-ils inclut l'épuisement au travail dans les affaires d'assurance tout comme la violence et la moquerie outrageuse sur le lieu de travail.

Une personne devant un ordinateur - Sputnik Afrique
Travailler pour gagner sa vie, oui, se tuer au travail, non!
Selon des experts, cela pourrait augmenter la somme remboursée par les assureurs pour les visites médicales de 70 %.
D'après les médias locaux, en Belgique, chaque année, il y a environ 10 000 personnes qui sollicitent des soins en raison de l'épuisement au travail.

Ce syndrome de l'épuisement peut être provoqué par plusieurs facteurs différents : des conditions de travail inappropriées, un travail qui ne correspond pas aux capacités et intérêts de l'employer, un manque de sommeil, des courses folles incessantes au travail et des promesses non tenues de l'employeur.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала