Alep-Est: l’Occident menace la Russie de nouvelles sanctions

L’Occident a sa propre façon de répondre à la libération de plusieurs dizaines de milliers d’habitants d’Alep.

L'Occident a décidé d'introduire de nouvelles sanctions contre la Russie car la libération de plusieurs dizaines de milliers d'habitants d'Alep n'entrait pas dans ses projets, a signalé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

« Maintenant il s'est avéré que la libération de plus de 80 000 habitants d'Alep pris en otages par les djihadistes n'entrait pas dans les plans des ministères français et britannique des Affaires étrangères, du département d'État américain et du Bundestag allemand. On appelle même à la punir de nouvelles sanctions », a-t-il noté.

A tank is seen on a street on November 27, 2016 in the Masaken Hanano district in eastern Aleppo, a day after Syrian pro-government forces resized it from rebel fighters. - Sputnik Afrique
Alep-Est : la panique gagne les terroristes et le mainstream médiatique
Précédemment, deux députés du Bundestag allemand avaient exigé de frapper la Russie de nouvelles sanctions en raison des « actions de l'aviation russe en Syrie ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала