Opération de l’armée syrienne à Alep: plus de 30.000 civils retrouvent la liberté

Plus de 30.000 civils ont fui les zones d'Alep lors de l'opération réalisée par des forces gouvernementales syriennes visant à libérer la ville des terroristes.

Selon le représentant officiel du secrétaire général de l'Onu, Stefan Dyuzharrik, environ 31 500 civils ont été déplacés des zones d'Alep-Est, de nouveau contrôlées par le gouvernement syrien.

« On parle de 26 500 civils déplacés dans les zones contrôlées par le gouvernement et dans le quartier de Cheikh Maksoud; 5 000 autres ont été déplacés dans les limites d'Alep-Est », a déclaré Stefan Dyuzharrik vendredi dernier.

Alep - Sputnik France
Aide humanitaire à Alep: la Défense russe répond aux accusations des Britanniques
Néanmoins, le représentant officiel du secrétaire général de l'Onu a également indiqué qu'en général la situation humanitaire à Alep se dégradait.
Ces derniers mois, les groupes terroristes détiennent des milliers de civils dans les quartiers Est de la ville et arrêtent toutes les tentatives d'évasion par le biais des corridors humanitaires.

En outre, bien que l'Onu, ainsi que les agences humanitaires, élaborent des plans visant à fournir de l'aide humanitaire à Alep, offrant aux réfugiés abri, nourriture et soins médicaux, « certains lieux d'hébergement temporaire sont déjà surchargés, tandis que d'autres ne sont pas bien préparés pour l'hiver », indique Stefan Dyuzharrik.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала