Une frégate pakistanaise accueillie dans un port russe de la mer Noire

© Sputnik . Sergey Malgavko / Aller dans la banque de photosla mer Noire
la mer Noire - Sputnik France
Un passage unique en son genre: la frégate pakistanaise Alamguir entrera mardi dans le port de Novorossiysk, situé au sud de la Russie.

Un cimetière de navires anciens découvert en mer Noire - Sputnik France
Un cimetière de navires anciens découvert en mer Noire
La frégate de la flotte pakistanaise Alamguir en route vers le port de Novorossiysk (sud de la Russie) a rejoint samedi la mer Noire depuis la Méditerranée, écrivent les médias locaux.

Selon les médias turcs, il s'agit du tout premier passage de ce navire en mer Noire. Le ministère russe de la Défense a de son côté indiqué dans un communiqué que la frégate entrerait dans le port de Novorossiysk le mardi 6 décembre.

Ce jour-là, poursuit le ministère, se tiendra une cérémonie d'accueil et des réunions de courtoisie avec la délégation pakistanaise, auxquels prendront part des représentants du commandement de la flotte de la mer Noire et des délégués de l'administration municipale.

En outre, tous les habitants de Novorossiysk auront la possibilité de visiter la frégate, précise le communiqué. Des compétions sportives entre les matelots des deux pays sont également à l'ordre du jour, ainsi qu'une excursion visant à montrer aux militaires pakistanais les curiosités de la ville.

USS Carney (DDG-72) - Sputnik France
Le destroyer antimissile USS Carney entre en mer Noire
En février dernier, les autorités américaines avaient approuvé la vente de huit chasseurs F-16 au Pakistan. Il était prévu au départ que ce dernier payerait quelque 270 millions de dollars (environ 242 millions d'euros), le reste étant couvert par la partie américaine. Or, en avril dernier, le département d'État avait annoncé que le marché ne pouvait pas être conclu à des conditions de faveur et qu'Islamabad devrait payer plus de 700 millions de dollars (627 millions d'euros).

Le conseiller diplomatique du premier ministre pakistanais, Sartaj Aziz, avait déclaré à cette occasion qu'Islamabad était prêt à acheter des chasseurs à un autre fournisseur si Washington ne lui accordait pas de subsides. Parmi les fournisseurs éventuels figuraient la Russie et la Chine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала