La coalition US frappe aux alentours de Raqqa et tue 20 civils syriens

L’aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis a bombardé la région d’al-Msheirfeh, dans la province syrienne de Raqqa. L’attaque a emporté la vie de 20 Syriens civils.

D’après l’agence de presse syrienne SANA, les avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis ont effectué des frappes aériennes dans la région d’al-Msheirfeh, dans la province syrienne de Raqqa.

Vingt Syriens ont trouvé la mort lors du bombardement.

« Les avions de la coalition internationale ont massivement bombardé des bâtiments résidentiels dans la région d’al-Msheirfeh, au nord de Raqqa. On dénombre 20 morts ». Il y a en outre des blessés graves, annonce SANA.

Le raid aérien a en outre considérablement endommagé l'infrastructure de la ville et les biens personnels des habitants.

Kremlin - Sputnik France
Kremlin: la décision des USA d’envoyer des armes en Syrie est une menace globale
La coalition internationale avec les Etats-Unis en tête n’a pas donné de commentaires officiels en la matière.

L’attaque précédente des forces aériennes alliées contre les civils syriens à Raqqa remonte au 29 novembre. Les avions des forces aériennes alliées ont frappé la localité d’Er Rahyat. L’attaque a fait 4 morts. 

Le 21 novembre, la coalition a bombardé la localité d'Al-Salih, également à Raqqa. Les obus sont tombés dans une zone où se trouvait une usine de coton. Trois employées, un habitant local ainsi qu’une famille de 6 personnes, dont des enfants, ont perdu la vie. Le Pentagone a pourtant déclaré que la coalition n'avait pas fait de frappes.

Syrian pro-government troops hold a position in Aleppo's eastern Karm al-Jabal neighborhood as they advance towards al-Shaar neighbourhood on December 5, 2016 during their offensive to retake Syria's second city. - Sputnik France
La victoire à Alep fera basculer la situation en Syrie
Les États-Unis frappent les positions de Daech en Syrie depuis 2014 sans autorisation des autorités de ce pays. Des entités des forces spéciales américaines soutiennent également des groupes locaux opposés au président syrien Bachar el-Assad dans leur lutte contre les terroristes.

Raqqa est considérée comme une « capitale » non officielle des djihadistes de Daech en Syrie, leur deuxième fief dans la région, après Mossoul en Irak. Les djihadistes ont pris le contrôle de la ville en 2013. Actuellement, les forces de l’opposition syrienne mènent une opération visant à bloquer Raqqa et à la libérer.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала