Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Corée du Sud: le parti au pouvoir s’excuse, l’opposition crie victoire (Vidéo)

S'abonner
Le 9 décembre, le parlement sud-coréen a adopté à la majorité écrasante le projet de loi sur la destitution de la présidente Park Geun-hye. 78% des députés sud-coréens ont voté en faveur de la motion.

Les partis de l'opposition ont qualifié le résultat de « victoire du peuple et de la démocratie ». Le parti au pouvoir s'est vu obligé de présenter ses excuses.

« L'adoption du projet de loi sur la destitution est la victoire de tous nos citoyens », a déclaré aux journalistes — parmi lesquels se trouvait le correspondant de Sputnik — le chef du groupe parlementaire du Parti démocrate Minju, Woo Sang-ho.

Il a ajouté que le parti canaliserait le gros de ses efforts sur la mise au point de mesures visant à minimiser les ravages du chaos politique dans le pays.

« Nous recenserons tous les problèmes militaro-politiques et économiques qui préoccupent l'opinion publique, et nous ferons tout en notre pouvoir pour que les résultats de ce travail soient présentés à la Cour constitutionnelle le plus vite possible », a souligné Woo Sang-ho.

La présidente du parti MInju, Choo Mi-ae, lui a fait écho. Elle a noté que c'était le jour de la victoire du peuple sud-coréen.

« Notre peuple a réussi à s'unir d'une manière pacifique et à accomplir une révolution noble, par le biais du parlement », a-t-elle déclaré.

« Le vote a eu lieu au parlement, mais il s'est tenu en exécution de la volonté du peuple, auquel appartient, en fin de compte, la souveraineté du pays. Le Parti populaire restera à l'écoute des exigences du peuple et propose de former un organe spécial en charge de régler les situations d'urgence, qui recueillera les opinions des habitants et en tiendra compte », a ajouté Chung Dong-young, député du Parti populaire et ancien ministre de l'Unification.

Les députés du parti Saenuri au pouvoir ont déclaré qu'ils « comprenaient qu'ils devaient eux-mêmes dénouer le nœud qu'ils avaient noué » et ont exprimé leur volonté « d'ouvrir une page nouvelle » de l'histoire du parti conservateur.

« Nous ferons table rase et créerons un parti nouveau auquel le peuple pourra confier ses aspirations et rêves », a promis le chef du groupe parlementaire Saenuri, Chung Jin-suk.

« Le parti au pouvoir et l'opposition doivent arrêter le chaos politique et concentrer leurs efforts afin de remplir leur devoir pour l'avenir de la Corée du Sud. Nous ferons montre de sagesse et nous conjuguerons nos efforts (avec l'opposition) pour accomplir les tâches d'État. C'est un impératif et le parlement doit y répondre d'une manière appropriée », a précisé Chung Jin-suk.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала