Double attentat à Istanbul: le bilan s’alourdit à 38 morts et 166 blessés

Deux explosions ont frappé samedi soir le centre d’Istanbul, tuant 38 personnes, pour la plupart des policiers, et en blessant 166 autres, selon les autorités turques. Une journée de deuil a été décrétée dimanche.

Le bilan de la double explosion survenue le 10 décembre à Istanbul s'est aggravé à 38 morts, 166 personnes ont été blessées, annonce Reuters, se référant au ministre turc de l'Intérieur Suleyman Soylu. 

Une voiture piégée a d'abord explosé vers 22h30 devant le stade Vodafone Arena du club de Besiktas, où une rencontre entre l'équipe stambouliote et celle de Bursaspor s'était achevée deux heures plus tôt.

Moins d'une minute plus tard, un kamikaze présumé s'est fait exploser alors qu'il était entouré de policiers dans le parc Macka à proximité du stade, a déclaré le vice-premier ministre, Numan Kurtulmus, lors d'une conférence de presse.

Le ministre de l'Intérieur, Suleyman Soylu, a précisé que la première explosion avait eu lieu à un point de rassemblement des policiers anti-émeutes qui encadraient l'événement sportif. Un kamikaze s'est ensuite fait exploser entouré de policiers.

İstanbul'da patlama - Sputnik France
Deux explosions frappent Istanbul, au moins 15 morts et 70 blessés
Parmi les tués figurent sept civils, 30 policiers, l'identité d'une autre personne n'est pas à ce moment établie. Parmi les blessés, 14 personnes sont en ce moment au bloc opératoire, cinq sont en soins intensifs.

13 personnes ont été placées en garde à vue sur la base d'indices retrouvés dans le véhicule carbonisé. Le gouvernement n'a pas indiqué leur identité, ni leur éventuelle appartenance à une organisation plus large.

Le ministre des Transports du pays, Ahmet Arslan, a déjà qualifié l'explosion d'attaque terroriste. Cependant, la responsabilité des attentats n'a pas été revendiquée dans l'immédiat.

Suite à l'attaque, le dirigeant turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les auteurs de l'attaque avaient cherché à faire un maximum de victimes.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Erdogan: des morts et des blessés dans le double-attentat d'Istanbul
« Cette nuit, nous avons à nouveau été témoins de la face ignoble de la terreur. C'est clair que l'attaque qui a eu lieu tout de suite après le match Bursaspor/Beşiktaş avait pour but de faire un nombre maximal de victimes. Malheureusement, nous avons des morts et des blessés », a indiqué le président, dont la déclaration a été diffusée par la presse.

Le 5 décembre, un porte-parole du groupe État islamique avait appelé à de nouvelles attaques ciblant plus particulièrement la Turquie. Le pays est engagé en Syrie contre les djihadistes depuis août.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала