Les USA limitent leur aide militaire à Riyad suite à la mort de civils au Yémen

Vingt mois après le début des frappes aériennes saoudiennes qui ont fait plus de 10.000 morts au Yémen, les États-Unis décident de réduire leur aide militaire accordée à Riyad.

Les États-Unis ont décidé de réduire les livraisons d'aide militaire à l'Arabie saoudite suite aux informations sur le grand nombre des morts civiles lors de l'opération militaire au Yémen, annoncent les médias.

John Kirby - Sputnik France
Les USA révisent leurs programmes d’assistance à l’Arabie saoudite
Washington entend également suspendre la réalisation des contrats de vente d'armes au royaume saoudien, notamment ceux portant sur la livraison de missiles guidés de précision.

« Nous avons décidé de ne pas prolonger certains contrats sur la vente de munitions de précision pour aéronefs », a indiqué un fonctionnaire américain cité par l'agence Reuters.

En février, le Parlement européen avait réclamé un embargo sur les livraisons d'armes des pays de l'Union européenne à l'Arabie saoudite condamnant ainsi « les frappes aériennes de la coalition menée par l'Arabie et le blocus naval qu'elle a imposé au Yémen, qui ont conduit à des milliers de morts, et ont encore déstabilisé davantage » le pays.

Armements: les USA signent un gros contrat avec l'Arabie saoudite - Sputnik France
Les USA signent un contrat d’armes de 1,15 md avec l'Arabie saoudite
Dirigée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe, qui soutient le parti du gouvernement officiel yéménite, effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Or, de nombreux cas de frappes sur des installations civiles, notamment des écoles et des hôpitaux, ont été recensés.

Depuis 2014, le Yémen est le théâtre d'un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent les territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont créé leurs organes de pouvoir. Selon les données du Centre yéménite pour les droits et le développement, depuis le printemps 2015, le conflit a coûté la vie à plus de 10 000 civils, dont 2 400 enfants et 2 000 femmes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала