Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Assad: la prise d’Alep ne suffit pas pour garantir sa sécurité

© AP Photo / Hassan AmmarAlep
Alep - Sputnik France
S'abonner
L’opération de libération de la ville d’Alep est loin d’être terminée, puisqu’il reste encore à sécuriser la ville, d’après le président syrien Bachar el-Assad.

Les troupes syriennes ne s'arrêteront pas après la prise d'Alep, il faut garantir la sécurité de la ville pour qu'elle soit complètement libérée, a déclaré mercredi le président syrien Bachar el-Assad.

« L'opération de libération d'Alep ne se terminera pas par la prise de la ville, il importe de la sécuriser de l'extérieur (…). Nous renforçons nos positions dans chaque quartier libéré des terroristes pour éviter des contre-attaques, d'autant plus que les terroristes bénéficient du soutien de plusieurs pays », a indiqué le président, cité par la chaîne de télévision Rossia 24.

La ville d'Alep - Sputnik France
Onu: les terroristes empêchaient les civils de quitter Alep-Est
Selon lui, les troupes gouvernementales syriennes permettent aux civils de quitter les quartiers dangereux et donnent la possibilité aux terroristes de se rendre pour être amnistiés ou de partir avec leurs armes légères.

« Nous menons les opérations militaires en accordant tous les jours aux civils la possibilité de quitter les quartiers occupés par les terroristes. Les terroristes munis d'armes légères peuvent eux-aussi quitter les zones de combat ou se rendre aux autorités et bénéficier d'une amnistie », a noté le chef de l'État syrien.

Alep libérée, les troupes syriennes procéderont à la libération d'autres villes.

« La prochaine ville (où l'armée syrienne arrivera après Alep, ndlr.) sera désignée en fonction de la plus grande concentration de terroristes qui reçoivent une aide logistique de l'étranger. A l'heure actuelle, il y a une voie de communication directe entre Alep et Idlib parce que le Front al-Nosra se trouve à Alep et hors de la ville, tout comme à Idlib. Mais nous répondrons à cette question après avoir libéré Alep. Nous le déciderons dans le cadre d'un dialogue avec le commandement russe, qui nous aide à mener ces opérations, ainsi qu'avec les dirigeants iraniens », a conclu M. Assad.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала