Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde

Découvrez les quatre îles  à l’origine du litige territorial russo-japonais dans cette galerie de Sputnik.

© Sputnik . Sergei KrasnoukhovLe 15 décembre, le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre japonais Schinzo Abe ont convenu de mener des activités économiques conjointes sur les îles Kouriles. L’assistant du dirigeant russe a noté que les activités économiques sur les îles seraient réalisées dans le cadre de la juridiction russe, car ces territoires appartiennent à la Russie. Le premier ministre japonais Schinzo Abe, de son côté, a dit que la position japonaise quant à ces quatre îles n’avait pas changé.
Photo: l’île de Chikotan.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
1/19
Le 15 décembre, le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre japonais Schinzo Abe ont convenu de mener des activités économiques conjointes sur les îles Kouriles. L’assistant du dirigeant russe a noté que les activités économiques sur les îles seraient réalisées dans le cadre de la juridiction russe, car ces territoires appartiennent à la Russie. Le premier ministre japonais Schinzo Abe, de son côté, a dit que la position japonaise quant à ces quatre îles n’avait pas changé.
Photo: l’île de Chikotan.
© Sputnik . Vladimir FedorenkoDes bateaux de pêche au large des côtes de l’île de Chikotan, région de Sakhaline.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
2/19
Des bateaux de pêche au large des côtes de l’île de Chikotan, région de Sakhaline.
© Sputnik . Sergei KrasnoukhovVue sur le volcan Bohdan Khmelnytsky sur l’île d’Itouroup .
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
3/19
Vue sur le volcan Bohdan Khmelnytsky sur l’île d’Itouroup .
© Sputnik . Sergei KrasnoukhovVue sur le volcan Mendeleev sur l’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
4/19
Vue sur le volcan Mendeleev sur l’île de Kounachir.
© Sputnik . Ekaterina ChesnokovaDepuis de longues années, les relations entre la Russie et le Japon sont ombragées par l'absence d'un accord de paix. Le Japon revendique les îles Kouriles méridionales (Itouroup, Kounachir, Chikotan et Habomai), invoquant le Traité d'amitié et de paix russo-japonais de 1855.
Photo: un phare au bord de l’océan Pacifique, sur l’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
5/19
Depuis de longues années, les relations entre la Russie et le Japon sont ombragées par l'absence d'un accord de paix. Le Japon revendique les îles Kouriles méridionales (Itouroup, Kounachir, Chikotan et Habomai), invoquant le Traité d'amitié et de paix russo-japonais de 1855.
Photo: un phare au bord de l’océan Pacifique, sur l’île de Kounachir.
© Photo The Government of the Russian FederationLe représentant du gouvernement russe Dmitri Medvedev prend des photos lors d’une visite sur l’île d’Itouroup.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
6/19
Le représentant du gouvernement russe Dmitri Medvedev prend des photos lors d’une visite sur l’île d’Itouroup.
© Sputnik . Sergei KrasnoukhovUne station de tourisme située sur une source chaude au pied du volcan Baransky, sur l’île d’Itouroup.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
7/19
Une station de tourisme située sur une source chaude au pied du volcan Baransky, sur l’île d’Itouroup.
© Sputnik . Sergei KrasnoukhovPour Tokyo, la restitution de ces quatre îles est une condition sine qua non de l'accord de paix avec la Russie qui n'a pas été signé à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.
Photo: la piste d’atterrissage de l’aéroport Medleevo, sur l’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
8/19
Pour Tokyo, la restitution de ces quatre îles est une condition sine qua non de l'accord de paix avec la Russie qui n'a pas été signé à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.
Photo: la piste d’atterrissage de l’aéroport Medleevo, sur l’île de Kounachir.
© Sputnik . Ekaterina ChesnokovaL’église Sainte Trinité, sur l’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
9/19
L’église Sainte Trinité, sur l’île de Kounachir.
© Sputnik . Ekaterina ChesnokovaLe rocher «Le doigt du diable» au bord de l’océan Pacifique, sur l’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
10/19
Le rocher «Le doigt du diable» au bord de l’océan Pacifique, sur l’île de Kounachir.
© Sputnik . Alexander LyskinL’île de Youri, qui fait partie du groupe d'îles de Habomai.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
11/19
L’île de Youri, qui fait partie du groupe d'îles de Habomai.
© Sputnik . Vladimir FedorenkoLa position de Moscou repose sur le constat que les îles Kouriles méridionales faisaient partie de l'URSS à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, la souveraineté russe sur ces îles étant incontestable et conforme au droit international.
Photo: l’île de Chikotan.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
12/19
La position de Moscou repose sur le constat que les îles Kouriles méridionales faisaient partie de l'URSS à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, la souveraineté russe sur ces îles étant incontestable et conforme au droit international.
Photo: l’île de Chikotan.
© Sputnik . Viktor ChernovL’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
13/19
L’île de Kounachir.
© Sputnik . Ilya PitalevEn 1956, le Japon et l'Union soviétique ont signé une déclaration prévoyant la fin de l'état de guerre et la restauration des relations diplomatiques. Toutefois, la déclaration commune ne réglait pas le différend territorial relatif aux îles Kouriles entre les deux pays.
Photo: un hélicoptère Mi-8 sur l’île d’Itouroup.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
14/19
En 1956, le Japon et l'Union soviétique ont signé une déclaration prévoyant la fin de l'état de guerre et la restauration des relations diplomatiques. Toutefois, la déclaration commune ne réglait pas le différend territorial relatif aux îles Kouriles entre les deux pays.
Photo: un hélicoptère Mi-8 sur l’île d’Itouroup.
© Sputnik . Alexander LyskinL’île Polonsky, qui fait partie du groupe d'îles de Habomai.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
15/19
L’île Polonsky, qui fait partie du groupe d'îles de Habomai.
© Sputnik . Vladimir FedorenkoUne poissonnerie sur l’île de Chikotan.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
16/19
Une poissonnerie sur l’île de Chikotan.
© Sputnik . Yuri KaverLe lac Kipïachtchee, sur l’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
17/19
Le lac Kipïachtchee, sur l’île de Kounachir.
© Sputnik . Sergei KrasnoukhovUn village sur l’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
18/19
Un village sur l’île de Kounachir.
© Sputnik . Ekaterina ChesnokovaLe bord de l’océan Pacifique et le rocher «Le doigt du diable», sur l’île de Kounachir.
Entre la Russie et le Japon: les îles de la discorde - Sputnik France
19/19
Le bord de l’océan Pacifique et le rocher «Le doigt du diable», sur l’île de Kounachir.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала