À la veille de Noël, des milliers de Sud-Coréens exigent la démission de la présidente

© REUTERSDes manifestants portent des masques à l'effigie de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye et de sa confidente Choi Soon-sil
Des manifestants portent des masques à l'effigie de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye et de sa confidente Choi Soon-sil - Sputnik France
Dans la foulée d’un scandale retentissant impliquant la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, des milliers de personnes réclament sa démission.

Park Geun-Hye - Sputnik France
Corée du Sud: le parti au pouvoir s’excuse, l’opposition crie victoire (Vidéo)
Quelque 250 000 personnes sont descendues ce samedi dans les rues de la Corée de Sud pour une nouvelle action de protestation contre la présidente Park Geun-hye, annonce l'agence Yonhap.

Comme le précise la source, c'est le neuvième samedi consécutif marqué par des protestations. Les manifestants appellent la Cour constitutionnelle à s'exprimer le plus tôt possible sur la motion d'impeachment.

Quelque 200 jeunes gens en costumes de Père Nöel ont rejoint la procession et se sont mis à offrir des cadeaux aux passants.

​« Ce Noël sera joyeux si Park Geun-hye est destituée », scande la foule.

Le scandale autour la présidente Park Geun-hye a éclaté après que des journalistes d'une chaîne de télévision par câble ont trouvé dans une benne à ordures d'un hôtel une tablette contenant des documents secrets.

​Rappelons qu'un tollé a éclaté en Corée du Sud après qu'il s'était avéré que l'amie de la présidente Choi Soon-Sil, qui n'avait jamais occupé une fonction officielle, s'ingérait dans les affaires d'États. Notamment, il a été révélé que Mme Choi corrigeait les discours officiels de la présidente avant leur publication.

Premier ministre sud-coréen  Hwang Kyo-ahn - Sputnik France
Corée du Sud: les pouvoirs transmis au premier ministre
Suite à ce scandale, l'Assemblée nationale sud-coréenne a voté le 9 décembre la destitution de la présidente. Les rênes du pouvoir en Corée du Sud ont été transmises vendredi au premier ministre Hwang Kyo-Ahn. La Cours constitutionnelle dispose de six mois pour se prononcer sur la décision du parlement.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала