Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Première greffe sur un homme né sans main: le chirurgien raconte

© © Photo: Fotolia/Tyler OlsonInde : 60 personnes devenues aveugles suite à une opération ophtalmologique
Inde : 60 personnes devenues aveugles suite à une opération ophtalmologique - Sputnik France
S'abonner
C’est une première mondiale! Des chirurgiens polonais ont greffé avec succès la main d'un donneur décédé à un homme né sans main gauche.

Les chirurgiens de l'hôpital universitaire de Wroclaw (ouest de la Pologne) ont annoncé jeudi avoir greffé une main à un homme de 32 ans né sans main. Avec plus de 25 ans de l'expérience dans le domaine de chirurgie, c'était le médecin Adam Domanasiewicz qui a réussi à effectuer le premier une telle opération.

souris - Sputnik France
Première greffe de tête: mais d’abord les animaux
Le jeune homme de 32 ans s'est déclaré ravi de son opération, capable déjà de bouger les doigts.

Pour les chirurgiens du monde entier, c'est une première mondiale: les greffes sont généralement effectuées sur des personnes ayant perdu un membre, plutôt que sur des personnes nées sans celui-ci.

Pourquoi donc les médecins n'avaient-ils pas effectué auparavant des opérations comme celle-là? Selon les explications d'Adam Domanasiewicz, les médecins craignaient auparavant que le cerveau du patient soit incapable de reconnaître le membre et de le contrôler. « Ce serait une prothèse vivante, mais en même temps morte parce qu'elle ne bougerait pas », a-t-il expliqué à Sputnik.

Une sexagénaire de Dallas (Texas) qui avait passé sept mois à attendre une greffe de foie, y a renoncé afin de sauver la vie d'une femme de 23 ans. - Sputnik France
Cette sexagénaire attendant une greffe se sacrifie pour sauver une jeune vie
La deuxième raison était un problème plutôt technique: l'absence congénitale de membres implique des anomalies dans le développement des tissus.

« Cela signifie que les os peuvent être très différents. Le patient peut être aussi dépourvu de nerfs, de vaisseaux sanguins, de groupes de muscles qui contrôlent le mouvement du membre. Voici ce qui dissuadait les chirurgiens », a déclaré le chirurgien dans une interview à Sputnik.

« Neuf jours après la greffe, le patient est capable déjà de bouger les doigts, ce qui est un indicateur de succès, parce que nous redoutions qu'il ne sache pas comment envoyer des signaux à ce membre. Il s'est avéré que le cerveau apprend rapidement et peut le faire », a confié le médecin ne cachant pas sa joie.

Interrogé sur les problèmes éventuels que le patient peut faire face après l'opération, le médecin a indiqué que ces problèmes sont typiques de chaque greffe et que « le traitement se trouve aujourd'hui à un niveau si élevé que nous sommes capables de le gérer », a conclu le chirurgien.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала