Pierre Conesa : « L’Arabie Saoudite, une industrie idéologique »

L’Arabie Saoudite a mis en branle une « diplomatie religieuse » d’une efficacité aussi redoutable que planétaire. Mais le Royaume est aujourd'hui menacé par ce qu'il a engendré.

Géopolitiquement inexistante il y a encore un siècle, l'Arabie Saoudite est maintenant devenue centrale. Le pétrole a bouleversé la donne et désormais le Royaume saoudien exporte… et s'exporte par la même occasion. Evidemment, nous parlons ici du terrorisme et du salafisme. Nos auditeurs qui ont bonne mémoire se rappelleront par exemple que 15 des 19 terroristes du 11 septembre étaient saoudiens.

Souvent pointée du doigt pour son hostilité à notre égard, l'Arabie Saoudite et son action restent cependant difficiles à saisir, à circonscrire. Elle demeure mystérieuse.

Pour y voir plus clair, nous avons reçu en studio Pierre Conesa, énarque et agrégé d'histoire et spécialiste du terrorisme et du Moyen-Orient, et l'auteur de l'essai Dr. Saoud et Mr. Djihad, la diplomatie religieuse de l'Arabie Saoudite, récemment publié aux éditions Robert Laffont. Une étude exhaustive (ou presque) de cette industrie idéologique saoudienne, qui nous emmène aux quatre coins du Moyen-Orient, et plus encore puisque Conesa nous rappelle que son action a une vocation planétaire.

Quels sont les objectifs stratégiques du Royaume ? Comment ont-ils évolués ? Quelles sont les cibles prioritaires de cette « diplomatie de l'intolérance » ? Comment le Royaume tente-t-il de contrôler les esprits en Europe ? Devons-nous le désigner comme ennemi ?

Le terrorisme s'est aujourd'hui retourné contre son maître et le Royaume saoudien est lui-même menacé. Pourquoi veulent-ils maintenant tuer le père ?

Regardez l'entretien:

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала