Les 5 événements charnières de la guerre syrienne en 2016

© AFP 2022 George OurfalianAlep
Alep - Sputnik France
Les chroniques de la guerre syrienne sont toujours observées avec la plus grande attention par les médias de tous les coins du monde. Cette année, le pays a vécu plusieurs coups durs, mais aussi beaucoup de tournants majeurs et positifs.

Peu de personnes vont contester que l'année 2016 ait été difficile. Dans le même-temps, elle a été très fructueuse. Sputnik vous invite à vous souvenir des plus importants événements qui ont jalonné cette période.

La libération d'Alep

Sputnik visite une usine de production d’armes chimiques en Alep-Est - Sputnik France
Sputnik visite une usine d’armes chimiques abandonnée par les djihadistes à Alep (VIDÉO)
Alep, deuxième plus grande ville et capitale économique de la Syrie à l'époque, a été sous le contrôle des groupes terroristes, notamment le Front al-Nosra (rebaptisé Fatah al-Cham) depuis juillet 2012. Finalement, la ville a été complètement libérée des djihadistes au cours d'une opération longue et complexe.

Les terroristes ont été délogés des derniers quartiers occupés d'Alep le 22 décembre par les forces gouvernementales syriennes, soutenues par l'aviation russe et des militaires iraniens. D'après diverses sources, près de 40 000 personnes ont été évacuées d'Alep, dont des combattants de groupes terroristes.

La victoire a marqué un tournant extrêmement important dans la crise syrienne. Les Aleppins ont salué l'issue favorable de l'opération avec les armes aux yeux.

© Photo SANADes quartiers en ruines de la ville d'Alep libérée
Des quartiers en ruines de la ville d'Alep libérée - Sputnik France
Des quartiers en ruines de la ville d'Alep libérée

La victoire à Palmyre et l'offensive soudaine de Daech

Le 27 mars 2016 une autre ville syrienne a pu respirer à nouveau : l'armée syrienne et les milices, appuyées par les forces aérospatiales russes, sont parvenues à reprendre le contrôle total de Palmyre après en avoir chassé les djihadistes de Daech qui tenaient cette ville antique du centre de la Syrie depuis près d'un an.

Lors de l'opération, l'armée syrienne a été soutenue par le contingent russe, y compris des militaires spécialisés dans le guidage des frappes aériennes.

Пальмира - Sputnik France
25 terroristes de Daech tués près de Palmyre

Or, le 9 décembre, environ 5 000 djihadistes de Daech ont attaqué Palmyre, forçant les troupes gouvernementales à abandonner la ville. Les djihadistes ont lancé une violente offensive pour s'emparer à nouveau de la cité antique, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco.

La « bavure » de la coalition antiterroriste qui a fait 83 morts

Le 17 septembre dernier, l'aviation de la coalition internationale anti-Daech, dirigée par les États-Unis, a réalisé quatre frappes sur des troupes syriennes encerclées par les extrémistes de Daech. L'incident s'est produit près de l'aéroport de Deir ez-Zor.

Selon les données du gouvernement syrien, le raid a fait 83 morts et une centaine de blessés. Les frappes ont permis aux djihadistes de lancer une offensive contre les positions des troupes gouvernementales syriennes.

Les États-Unis ont par la suite confirmé avoir effectué ce raid. Selon la partie américaine, des données erronées auraient été à l'origine de la frappe.

L'opération turque Bouclier de l'Euphrate

Rebel fighters gather during their advance towards the Islamic State-held city of al-Bab, northern Syria October 26, 2016 - Sputnik France
Qui porte le fardeau le plus lourd dans la lutte contre Daech à al-Bab?
Le 24 août, les militaires turcs ont entamé l'opération terrestre Bouclier de l'Euphrate dans le nord de la Syrie. Le but initial de la mission était de chasser les terroristes d'un territoire de 5 000 kilomètres carrés afin d'y créer des zones sécurisées pour les réfugiés.

À l'heure actuelle, les troupes turques opèrent dans la ville d'al-Bab, située à 30 km au nord-est d'Alep. La ville a été prise par Daech en novembre 2013, les terroristes y imposant la charia et se livrant à des exactions qui ont fait fuir nombre d'habitants, dont la minorité chrétienne.

La trêve établie sur l'ensemble du pays

Une trêve entre Damas et les groupes d'opposition est entrée en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi à minuit heure locale sur l'ensemble du territoire syrien. En vertu d'un accord signé et soutenue par Moscou et Ankara, sans participation des États-Unis, les troupes gouvernementales ont cessé les combats dans toutes les régions du pays.

Destroyed quarters of liberated Aleppo. - Sputnik France
Trêve en Syrie: «le réalisme des pays forts qui maîtrisent les choses»
Le président Poutine a annoncé jeudi la signature de trois documents relatifs aux efforts de paix en Syrie.

Le premier, entre le gouvernement et l'opposition syrienne, introduit un cessez-le-feu sur le territoire syrien à partir du 30 décembre à minuit. Sept groupes de rebelles, qui comptent au total 60 000 combattants, ont signé cet accord. Le deuxième prévoit une série de mesures destinées à contrôler le respect du cessez-le-feu. Et le troisième annonce la volonté des parties d'entamer des négociations de paix concernant le règlement de la crise syrienne. En cas de succès, l'accord de cessez-le-feu devrait constituer la base de négociations politiques entre le gouvernement syrien et l'opposition, que Moscou et Ankara veulent organiser à Astana. Selon le ministère russe de la Défense, les groupes ayant refusé de signer l'accord de cessez-le-feu, seront considérés comme terroristes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала